Olivier Goret 

Molsberger AF, Schneider T, Gitthardt H, Drabik A. German randomised acupuncture trial for chronic shoulder pain (GRASP) – A pragmatic, controlled, patient-  blinded, multi-centre trail in an outpatient care environment. Pain. 2010;151:146-154. 31 Orthopaedic Centres, Department of Statistics in Medicine, HeinrichHeineUniversityDüsseldorf, Germany.

    

Commentaires

 Le but de cet essai est double puisqu’il est d’une part à visée pragmatique, c’est-à-dire qu’il tend à montrer l’efficacité globale du traitement proche de la réalité de la pratique clinique et donc de son utilité clinique (groupe traitement de référence) et d’autre part, il est à visée explicative, c’est-à-dire qu’il tend à montrer la spécificité de l’acupuncture (groupe placebo).

L’acupuncture a fait la preuve de son efficacité à court terme dans le syndrome sous-acromial dans une première revue systématique suédoise de 2002 [1] portant sur quatre ECR dont un versus placebo avec un grade d’évidence le plus élevé [2]. Une seconde revue de la Cochrane de Green avec méta-analyse [3], parue en 2005 et portant sur neuf ECR (dont huit non inclus dans le revue précédente) versus placebo et autres interventions dans l’épaule douloureuse a montré des avantages à court terme sur la douleur et la mobilité articulaire.

Dans l’épaule gelée, une première revue systématique et méta-analyse chinoise de 2007 [4] montre une efficacité de l’acupuncture sur la douleur et la fonction articulaire sur six ECR dont trois sont chinois. Une autre revue hollandaise de 2011 portant sur quatre autres ECR [5] dont trois déjà cités dans la revue de la Cochrane [3] montre une efficacité modérée de l’acupuncture à court terme.

Dans cette étude, les critères d’inclusion des patients atteint d’EDC (EVA moyenne de 66 mm, âge moyen 50,8 ans, durée moyenne de la maladie de 10,6 mois) sont typiques et caractéristiques d’autres populations [6-8]. Les auteurs ont pris soins de faire un premier tri d’exclusion des causes invalidantes d’épaule douloureuse (polyarthrite rhumatoïde, arthrose) et ont englobé toutes les nombreuses autres causes (tendinopathies, bursites, épaule gelée, capsulite rétractile). Pour le traitement orthopédique conventionnel, en l’absence de recommandations sur un protocole standard dans l’EDC, le protocole standard conventionnel a été établi par la consultation de manuels d’orthopédie dans l’épaule douloureuse, l’expérience clinique et l’avis d’expert, et  il est utilisé couramment en Allemagne dans cette indication. Les auteurs ont pris soin d’éliminer tout acte local pouvant interférer avec l’acupuncture (infiltrations et applications locales).

 

la suite en cliquant ci-dessous