La naissance de l’acupuncture ne peut pas être le fruit d’une croyance dans un mythe, mais elle doit trouver des preuves historiques. Pour ce faire il a fallu que l’auteur parcoure toute la préhistoire Chinoise en vue de découvrir un fait prouvant la naissance de l’acupuncture chinoise, ou du moins l’apparition ou la possibilité de l’existence de ses outils thérapeutiques : aiguilles métalliques, pour ne citer qu’elles. 

Mots-clés : Zhoukoudian – bianshi – Lantian- YuanmouYangshao – Banpo – Dawenkou – Miàodǐgōu – Longshan – Taosi – Mancheng – Mawangdui.

Summary: The birth of acupuncture can not be the result of belief in a myth, but it must find historical evidence.To do so, the author had to search the entire Chinese prehistorical period in order to find a fact that would prove the birth of Chinese acupuncture. At least the appearance or the possibility of the existence of its theraputic tools: metal needles, to name just one.