Publications

Signification de la « Leçon sur Tchouang-tseu » au Japon : quatre questions au Pr Setsuko Kame

Setsuko Kame vient de publier au Japon une traduction du livre français « Leçons sur Tchouang-tseu » de Jean François Billeter [1] qui a déjà fait l’objet de deux analyses dans la revue « Acupuncture & Moxibustion » en 2005.

Quelle est la place du Taoïsme dans le passé et le présent de la culture japonaise ? Il existe deux raisons de comprendre les classiques, qu’ils soient orientaux ou européens, aussi précisément que possible. Ils permettent tout d’abord une meilleure connaissance de l’histoire, ensuite, une redécouverte et confirmation de l’universalité de l’être humain. Au Japon, et probablement en Europe aussi, Zhuangzi1 fait partie, sans aucun doute, des grands penseurs du Taoïsme. C’est pourquoi j’aimerais placer le Taoïsme et Zhuangzi dans le présent et dans le passé de la culture japonaise. Pour cela, il est d’abord nécessaire de bien regarder leur place dans leur pays d’origine, la Chine. Concernant la pensée chinoise, ce qui vient à l’esprit en premier, c’est le confucianisme. Accepté rapidement, il s’est répandu principalement chez les intellectuels et les bureaucrates. Le citoyen moyen par contre suivait les arts de Shinsen2 dans lequel il pratiquait la formation taoïste et cherchait la voie de la jeunesse éternelle et de l’immortalité.


 

Voir en ligne : Kame S. Sautreuil P. Acupuncture & Moxibustion. 2013 ;12(1):73-75

 Setsuko Kame vient de publier au Japon une traduction du livre français « Leçons sur Tchouang-tseu » de Jean François Billeter [1] qui a déjà fait l’objet de deux analyses dans la revue « Acupuncture & Moxibustion » en 2005.

Quelle est la place du Taoïsme dans le passé et le présent de la culture japonaise ? Il existe deux raisons de comprendre les classiques, qu’ils soient orientaux ou européens, aussi précisément que possible. Ils permettent tout d’abord une meilleure connaissance de l’histoire, ensuite, une redécouverte et confirmation de l’universalité de l’être humain. Au Japon, et probablement en Europe aussi, Zhuangzi1 fait partie, sans aucun doute, des grands penseurs du Taoïsme. C’est pourquoi j’aimerais placer le Taoïsme et Zhuangzi dans le présent et dans le passé de la culture japonaise. Pour cela, il est d’abord nécessaire de bien regarder leur place dans leur pays d’origine, la Chine. Concernant la pensée chinoise, ce qui vient à l’esprit en premier, c’est le confucianisme. Accepté rapidement, il s’est répandu principalement chez les intellectuels et les bureaucrates. Le citoyen moyen par contre suivait les arts de Shinsen2 dans lequel il pratiquait la formation taoïste et cherchait la voie de la jeunesse éternelle et de l’immortalité. la suite en suivant le lien ci-dessus

XXIe Congrès d’ACMAS, 28-29 juin 2014, Séville, Espagne

Le XXIe Congrès de l’Association Scientifique des Médecins Acupuncteurs de Séville (ACMAS) a rassemblé des médecins d’Andalousie mais aussi de toute l’Espagne, du Portugal, d’Argentine, de Colombie, du Vénézuela et du Chili. Le Pr Shikorah (Allemagne) et moi-même étions les orateurs invités étrangers. Les thèmes abordés étaient variés et ne portaient pas exclusivement sur l’acupuncture. Exemple, la table ronde sur l’intérêt du Fentanil (un dérivé opioïde) ou celle sur l’injection de collagène dans les douleurs chroniques. Chaque sujet était clairement ancré dans la médecine contemporaine. À Séville, on pratique l’Acupuncture Intégrative (figure 1). Le congrès s’est ouvert par un hommage à Marc Piquemal, brutalement disparu deux mois plus tôt. Rafael Cobos a présenté sa vie et son rôle dans l’acupuncture scientifique. Une minute de silence a conclu son exposé.


 

Voir en ligne : Sautreuil P, Bellver PM. XXIe Congrès d’ACMAS, 28-29 juin 2014, Séville, Espagne. Acupuncture & Moxibustion. 2015 ;14(1):74-77.

Diagnostic par la palpation des méridiens

Il s’appuie sur une relecture du chapitre 10 du Lingshu : « par les méridiens, on détermine la santé et traite les maladies, on régularise le vide et la plénitude ». De belles images de différentes formes de fleuves, canaux et rivières illustraient les flux du Sang et de qi. Trois conditions doivent être remplies : les modifications palpatoires doivent être perçues sur le trajet du méridien, de façon bilatérale (sauf quand la pathologie est unilatérale), et être en relation avec les symptômes. José Antonio Roquet Silva.

Aspects juridiques et médico-légaux à la pratique de l’acupuncture

Le droit comme protagoniste ! Les avancées de la médecine sont vues comme des droits à la guérison. Attention aux cadres légaux de la pratique de l’acupuncture : il est indispensable d’avoir un document qui est remis au patient et lui donne des informations avant le traitement sur ce qu’il pourrait advenir comme effets secondaires accidentels. C’est « el consentimiento informado », le consentement éclairé, qu’il doit signer avant tout soin. L’information orale et l’accord de même rang sont insuffisants. Le patient reçoit un document « d’informations et de consentement éclairé » qui reprend les risques potentiels de l’acupuncture (de la moxibustion et des ventouses) qu’il doit lire, remplir et signer. C’est maintenant entré dans la pratique de certains médecins, mais pas de tous, d’où l’intérêt de ce rappel. Les incidents répertoriés et les procès sont cependant une rareté. On différencie les complications-accidents et les effets secondaires. Parmi les complications, on note les infections cutanées (mycobacterium abcessus, staphylocoques) le plus souvent dues à la réutilisation d’aiguilles non stérilisées (les aiguilles à usage unique évitant ce risque), pneumothorax (un seul cas mortel répertorié), des lésions nerveuses (sciatique poplité externe par le 34VB, nerf médian par le 5 ou le 6MC, nerf facial par les 7 et 8E). Parmi les effets secondaires, les hématomes et les malaises vagaux. José Lopêz Garrido, médecin et avocat.

Homeosinatria dans les traitements des vertiges

L’auteur distingue quatre différents types de malaises : vertige vrai (central ou vestibulaire –VPPB, Ménière, névrite vestibulaire), instabilité (trouble de l’équilibre et de la marche, ataxie sensorielle), défaillance (cardiaque, vagale, trouble de la glycémie) et les malaises sans support autre que psychogène. Seulement 20% des vertiges sont vrais, 80% sont de type malaise. Les vertiges en MTC s’appellent xuan yun (vision floue). Ils sont dus à une insuffisance de Rate (production de sang), un excès d’activité (en particulier sexuelle), à un excès de feu du Foie, à de mauvaises habitudes alimentaires. L’Homeosinatria consiste en l’injection au niveau des points d’acupuncture de biothérapies homéopathiques selon les différentes pathologies : Vertigo heel, Coenzyme compositum / Ubichinon compositum, Lymphomyosot (substance biothérapique ou homéopathique). On potentialise ainsi effet de la substance et rôle du point d’acupuncture. Ces substances joueraient le rôle de neuromodulateur du système immun. Elles sont utilisées en minidoses. En fonction des vertiges décodés selon la MTC, on a recours à des produits et des points différents. On choisit en fonction du type de vertiges parmi les points maîtres suivant : 23TR, 17TR, 20VB, 3VB, 10V. S’il y a Insuffisance de qi et de Sang : 36E/6Rt, 12RM, 20V, 20DM, 6RM et 15V. Magdalena Mejias Moreno.

Soins palliatifs et douleurs

La prise en charge de la douleur au cours des soins palliatifs dans le cancer, la place de l’acupuncture et comment organiser la prise en charge en fonction des paramètres de la MTC. L’unité de la douleur de l’hôpital Virgen de las Nieves de Granada est sollicitée par le service d’oncologie pédiatrique. Quand le bilan biologique montre des polynucléaires en dessous de 500/ml ou des plaquettes en dessous de 25000/ml, les patients sont exclus des programmes de chimiothérapie. Les demandes de prise en charge en MTC portent également sur les douleurs, les nausées/vomissements, l’anxiété, les troubles du sommeil, la fatigue et l’immunodépression. Selon l’évolution de la maladie et la constitution, les techniques sont douces, associant la moxibustion et le traitement controlatéral. Selon les textes classiques, les organes touchés, en fin d’évolution, sont la Rate, le Rein, le Cœur. Le Vide de yin prédomine, on aura à renforcer le Foie et le Rein. Il est intéressant d’évaluer ce qu’offre l’acupuncture dans les traitements complémentaires des soins palliatifs et d’analyser en détail les bénéfices et les inconvénients. Maria Dolores Caballero Mendez.

Le premier congrès d’acupuncture aux Émirats Arabes Unis

Le Premier congrès d’Acupuncture des Émirats Arabes Unis s’est déroulé dans le cadre magnifique de l’hôtel Rotana Beach, à Abu Dhabi. Cet événement, pour l’instant unique en son genre dans cette région du monde, a été organisé par le Lotus Holistic Center1 d’Abu Dhabi en partie dédié à la médecine chinoise. Les orateurs venaient des « quatre coins » du monde, les participants surtout des Émirats Arabes Unis et d’Arabie Saoudite, la grande voisine à l’ouest. Voici les principaux éléments concernant une majeure partie des conférences. Stephen Aung (Alberta, Canada), vedette des symposia internationaux d’acupuncture et d’auriculothérapie, a fait l’ouverture sur la prise en charge des désordres psychiatriques par la Médecine traditionnelle Chinoise (TCM). L’état de santé mentale n’est pas seulement psychologique, émotionnel et spirituel, mais également lié à l’équilibre zang/fu selon la correspondance des Cinq Éléments. La santé mentale peut être traitée au travers des organes selon différentes approches dont la diététique, la phytothérapie, l’acupuncture médicale, les massages et les manipulations ou le qigong. Eduardo G. d’Alessandro (Sao Paulo, Brésil) exerce à l’Institut du Cancer de Sao Paulo où l’on propose l’acupuncture depuis 2010. Il nous a démontré l’efficacité de sept sessions d’acupuncture sur les effets secondaires des chimiothérapies (64% d’amélioration pour les nausées-vomissements, les neuropathies). Chin Chan (secrétaire général de l’Icmart2, spécialiste de neurophysiologie de la douleur en acupuncture, montre comment la stimulation acupuncturale bloque, au niveau de la moelle épinière, la transmission d’un signal douloureux (voie spinothalamique) par la stimulation d’un neurone enképhalinergique. Il a également expliqué le deuxième temps des douleurs (retardées, en écho) par la transmission amyélinique, plus lente. La compréhension des mécanismes de la douleur se complexifie avec la découverte de nouvelles molécules et l’enrichissement de chaque famille (enképhalines, endorphines, dynorphines, endocannabiboïdes, ocytocines…). L’électroacupuncture à basse fréquence (2-4 Hz) induit la sécrétion lente mais prolongée de bêta-endorphines, la stimulation à haute fréquence (50-200 Hz) stimule l’inhibition descendante (qui bloque ou limite les influx douloureux) de façon rapide mais brève.


 

Voir en ligne : Sautreuil P, Brahimi AH. Le premier congrès d’acupuncture aux Émirats Arabes Unis. Acupuncture & Moxibustion. 2016 ;15(2)

Le Premier congrès d'Acupuncture des Émirats Arabes Unis s'est déroulé dans le cadre magnifique de l'hôtel Rotana Beach, à Abu Dhabi.

Silvio Harres (Sao Paulo, Brésil) a présenté les résultats d’un travail sur la fécondation in vitro assistée par acupuncture selon les règles de la MTC : 22 % d’efficacité sans acupuncture, 47 % avec. Les mécanismes seraient l’augmentation des facteurs neuro-immuno-endocriniens, une diminution de la contractilité utérine, une diminution du stress et de l’anxiété. Les principaux points utilisés : RE3 et 6, FO3 ; RM4 ; RA4 et 6 ; CO7 et PO7 ; FO4, zigong et yintang ; variante RE13 et 14 ; RM6 ; RA10. Les sessions sont à faire à J -1, Jour J, J +1 ; J + 4 et +8.

Konstantina Theodoratou (Athènes, Grèce, Présidente de l’Icmart, figure 2), travaille sur les comportements addictifs. L’acupuncture entraîne une désactivation extensive des régions limbiques mise en évidence par IRMf.

Liu Zhenhuan (Canton, Chine) est pédiatre et spécialiste de Paralysie cérébrale traitée par acupuncture. Il reçoit des patients du monde entier. La prise en charge est précoce et l’acupuncture crânienne (un soin parmi les autres éléments de prise en charge en rééducation dont électrothérapie, massage, kinésithérapie, ergothérapie, psychologie, musicothérapie, appareillage). Le schéma thérapeutique est fonction de l’atteinte motrice et du langage (zones motrices et sensitives, autour des points du méridien dumai : 17/20/24DM ; zone de l’équilibre et du langage). La comparaison de deux groupes (réhabilitation avec et sans acupuncture) montre la supériorité du groupe avec acupuncture (87% contre 55%), documentée également par IRM du cerveau. Certains points seraient efficaces pour améliorer l’intelligence (par exemple sichen, les quatre points autour du 20 DM). D’autres points non crâniens sont utilisés comme les points huatuojiaji ou les points vertébraux de DM. 

Shin Takayama (Tohoku, Japon) a évalué l’effet de l’acupuncture sur le débit sanguin artériel par Color Doppler Imaging (CDI). La stimulation des points FO3 et ES36 a un impact sur le débit sanguin des artères radiales, brachiales mais pas rétrobulbaires.

E. G. D’Alessandro (Sao Paulo, Brésil) a présenté un bilan de l’introduction (2010) de l’acupuncture dans le panel des soins des patients atteints de cancer par l’Institut du Cancer de l’État de Sao Paulo. Une série de sept sessions d’acupuncture et d’auriculothérapie, avec un recul de deux ans, a montré un impact positif de 63% sur les nausées/vomissements, les neuropathies post chimiothérapie, douleurs post-opératoires, les flushes, les arthralgies liées aux inhibiteurs de l’aromatase, les xérostomies.

Shih-Liang Chang (Changhua, Taiwan) : la stimulation de ES36 par électroacupuncture (15 Hz) peut augmenter l’absorption du glucose et améliorer l’effet hypoglycémique de l’insuline via le système cholinergique. Une étude sur le rat a également montré l’effet hypoglycémiant de l’EA au RM12, zhongwan.

Jean Pierre Fossion (Bruges, Belgique) s’intéresse à la variabilité de la fréquence cardiaque (Heart Rate Variability ou HRV). Le ratio Low Frequency-Very Low Frequency(LF-VLF, 0,0-0,04-0,15 Hz, accélération cardiaque) / High frequency (HF, 0,15-0,40 Hz, décélération cardiaque) peut être le reflet de l’équilibre vago-sympathique. Le sommeil et son évaluation par somnographie permettent de faire un parallèle yin / HF et yang LF-VLF.

Michael Weber (Recklinghausen, Allemagne) est le promoteur de l’utilisation du laser (810 nm, 500mW ; 2,0 J/cm2 pour les enfants, 4,0 J/cm2 pour les adultes) au niveau de RM6 (qihai) et 12RM (zhonwan) pour la désensibilisation dans les allergies alimentaires.

Koosnadi Saputra (Surabaya, Indonésie). L’acupuncture est efficace pour traiter les douleurs nociceptives et neuropathiques ainsi que les douleurs mixtes. Elle agit à deux niveaux : modulation de la transmission de la douleur (pathways) et stimulation de la sécrétion de substances inhibant les neurotransmetteurs (endorphines, sérotonine, nor-épinéphrine…). Application : acupuncture dans les cancers (douleurs, stimulations du système immunitaire, actions sur la fonction d’organes… ; principaux points ES36, FO3, GI4, RA6, MC6, stimulation 15-20 Hz, 15 min, 1 séance /2 jours) et les addictions aux drogues (cannabis, ganja, LSD, opiacés, amphétamines, points en fonction des localisations des douleurs, validation des protocoles par la régularisation des EEG).

Patrick Sautreuil (Paris, France) applique avec succès la neuroacupuncture (une forme simplifiée de l’acupuncture chinoise, directe et locale au niveau des points ashi, avec recherche systématique du deqi) dans les différentes douleurs de son domaine de médecine physique. Cela concerne les douleurs d’amputation (douleurs de membres fantômes, causalgies, douleurs de triggers points musculaires des muscles amputés, douleurs de névromes pathologiques, figure 3), les douleurs spastiques (hémiplégie, sclérose en plaques), les douleurs neuropathiques allodyniques (traitées par des aiguilles sous cutanées semi-permanentes, gardées plusieurs jours protégées par un film plastique)…