Rencontre à Wattignies : Acupuncture, palpation subtile et Lumière

Une approche multidisciplinaire des 8 couples de points merveilleux permet de corréler données cliniques apportées par la palpation subtiles de ces points et données scientifiques telle que l’analyse spectrale des biopotentiels électriques prélevés sur ces derniers. L’utilisation de lumière monochromatique, asynchrone, polarisée de manière rotatoire montre son action thérapeutique régulatrice sur les anomalies retrouvées soit par la clinique (palpation subtile), soit par la mesure de données énergétiques électriques (spectre de puissance) et permet leur correction de manière rapide et indolore.


 

Introduction

Au cours du mois de mars 2007 se sont réunis à Wattignies, dans le cabinet médical du Docteur Georges Willem, un groupe de médecins acupuncteurs, désireux d’apprendre la technique de la palpation subtile des points d’acupuncture [1,2]. Dans une ambiance studieuse, la corrélation avec les Bio-DDP a été évaluée : il s’agissait de savoir ce que cet outil pouvait révéler de l’approche manuelle tactile de l’énergétique en acupuncture [3,4,5]. Une autre innovation scientifique était au rendez-vous : l’utilisation de la lumière monochromatique asynchrone polarisée, possible thérapeutique régulatrice de la dynamique du point d’acupuncture. Venus d’horizons différents avec des approches de l’acupuncture apparemment éclectiques, dans une atmosphère multidisciplinaire, nous nous sommes concentrés sur l’analyse du point d’acupuncture et de sa dynamique.

Matériel et Méthode

Tenant différents rôles au cours des travaux, nous sommes alternativement devenus les patients de ce proto- 52 Acupuncture & Moxibustion cole de formation et de recherche sous la houlette de Georges qui nous enseignait la palpation d’un groupe de points très sélectifs : les 8 points clés des Merveilleux Vaisseaux. Le premier temps de cette palpation subtile était l’accord sur la perception de leur déséquilibre. Une mesure des bio différences de potentiels électriques a été effectuée au niveau de chaque point pour évaluer le niveau de corrélations avec l’analyse palpatoire. Par ailleurs, chaque perturbation a bénéficié d’une réponse thérapeutique nouvelle, une stimulation indolore, par une onde lumineuse polarisée. Ensuite, une analyse tactile a de nouveau été confrontée à une évaluation bio-électrique.

Qu’est-ce qu’une stimulation lumineuse rotatoire polarisante ?

La stimulation provient d’un générateur d’ondes lumineuses. Il s’agit d’un dispositif médical, équipé d’une source lumineuse xénon de 300W dite « froide » dont la température de couleur est de 5 900° K. À la sortie de celui-ci, un système optique permet de sélectionner des rayonnements monochromatiques dans le spectre visible (400-700 nm) et de leur donner une polarisation rotatoire lévogyre ou dextrogyre. Ces rayonnements ne comportent ni ultraviolets ni infrarouges, ils ne dégagent pas de chaleur. Sur les sept personnes présentes (Yves, Jean-Marc, Patrick, Georges, Marc, Jean Christophe, Pierre), plus de trente-cinq palpations subtiles des points merveilleux ont été réalisées. Chacune d’elles a été accompagnée d’une mesure locale de bio-DDP.

...

 

Conclusion

Une rencontre multidisciplinaire entre praticiens et chercheurs a eu pour objet de rattacher la palpation subtile des huit points merveilleux à une base de données mesurables de l’énergétique de ces points selon une approche scientifique fondée sur l’étude spectrale des bio-DDP. Corrélativement aux données de la palpation et à celles recueillies par les bio-DDP, il a été observé que les notions d’atonie et d’asymétrie perçues dans les couples des huit points merveilleux sont liés principalement à un changement du spectre de fréquence dominante dans le sous groupe spectral sub 4 Hz. On peut parler d’atonie de l’un de ces deux points si celui-ci présente une dominante spectrale inférieure à 4Hz. Si cette asymétrie spectrale existe, alors la perception subtile est ressentie comme asymétrique. Le traitement lumineux par effet polarisant rotatoire d’une lumière monochromatique asynchrone utilisé pour réduire ces deux anomalies palpables (atonie et asymétrie) des 8 points merveilleux, opère selon un mécanisme de type individuel et régulateur. Les changements observés par l’analyse spectrale ou perçus par la palpation subtile de ces points montrent que l’action thérapeutique sur le point atone a un retentissement global sur le couple de point. D’autre part, la recherche et la détermination d’un trouble énergétique à distance, facteur causal de cette anomalie de la perception au sein de l’un de ces huit couples de points, permet après traitement par lumière, de réduire l’asymétrie ou l’atonie, fait objectivé par un changement spectral. L’outil offert à tout praticien en acupuncture par la palpation subtile permet la rapide localisation des troubles énergétiques initiaux, comme peuvent le montrer par la suite, l’analyse spectrale des bio-DDP. L’utilisation de la lumière polarisée rotatoire monochromatique asynchrone, démontre que de manière indolore, il est possible d’intervenir efficacement sur le devenir énergétique du point dans un sens de régulation, fait confirmé d’une part par la palpation subtile des huit merveilleux points, d’autre part par les données mesurables de l’analyse spectrale des bio-DDP. De plus amples études, centrées sur le sous-groupe spectral sub 4Hz permettraient d’établir une plus juste corrélation entre les fréquences dominantes de l’« électrophysiologie cutanée » impliquées et les différentes modalités du système nerveux autonome.

 

Suite en suivant le lien ci-dessus