Algologie

Douleurs post-zostériennes et acupuncture

Résumé  : Est-il possible d’identifier un profil, à partir de l’identification du type constitutionnel et des pathologies préexistantes à l’apparition du zona ? Notre étude vise à identifier les conditions où la douleur aiguë accompagnant les manifestations cutanées spécifiques à cette pathologie devient une douleur chronique invalidante, et le rôle de l’acupuncture dans le traitement de la douleur chronique, en particulier dans la prévention de la chronicité chez les patients présentant au début des conditions de chronicité. Mots-clé : Zona Zoster -douleur intense chronique invalidante-prévention de la chronicité-acupuncture.

Summary : Is it possible to identify a profile, from the identification of constitutional type and pre-existing conditions to the occurrence of Zona Zoster ? Our study aims to identify the conditions where acute pain accompanying specific cutaneous manifestations of this condition becomes disabling chronic pain, and the role of acupuncture in the treatment of chronic pain, especially in the prevention of chronicity in patients with early chronic conditions.


 

Voir en ligne : Patru R, Tudor A. Douleurs post-zostériennes et acupuncture. Acupuncture & Moxibustion. 2016 ;15(2).

Introduction

Le zona se caractérise par une douleur intense. La douleur peut accompagner seulement l’épisode aigu mais, dans de nombreux cas, elle persiste après la guérison de la peau et même s’intensifie. La douleur est vraiment une douleur chronique invalidante.

Le point de vue de la médecine allopathique

Le zona est une maladie virale causée par le virus du zona et de la varicelle. L’affection se caractérise par une éruption avec des vésicules, d’habitude sur le territoire d’un nerf, associée à des douleurs le plus souvent de haute intensité. Symptômes : douleurs intenses comme des brûlures, atteinte unilatérale le plus souvent située au niveau du thorax dans la région intercostale, diminution de la sensibilité cutanée. C’est une affection bénigne, à l’exception de trois cas : faiblesse immunitaire, atteinte cornéenne, personnes âgées, chez lesquelles se manifestent des douleurs post-zostériennes.

Le point de vue de la médecine chinoise

Le zona est connu en médecine traditionnelle chinoise (MTC) sous le nom de 缠腰火丹 chan yaohuo dan, le Feu rouge enroulé autour de la taille, ou bien 蛇串疮 she chuan chuang, inflammation voie du serpent, ou 火带疮 huodaichuang, blessures de Feu, ou encore 蜘蛛疮 zhizhuchuang, araignée enflammée.

Le plus souvent, dans le processus de différenciation des syndromes, les cas de zona peuvent être attribués et classés en quatre syndromes : 
  Excès de Chaleur dans le Foie et la Vésicule Biliaire, gan dan re sheng 肝胆热盛. 
  Humidité-Chaleur dans le méridien de la Rate, pi jingshire 脾经湿热. 
  Stagnation de qi et Stase de Sang, qi zhixueyu 气滞血瘀. 
  Déficit du yin et Stase de Sang, yin kuixuezhi 阴亏血滞.

Les Viscères (zang) dont les déséquilibres permettent l’apparition et l’évolution vers la chronicité de la douleur post-zostérienne sont la Rate et le Foie. Dans les deux noms de la maladie, ainsi que dans les noms des syndromes qui peuvent la provoquer, on remarque un élément commun, à savoir la Chaleur. En fait, le zona peut également être défini comme l’invasion de la Chaleur pathogène dans le Sang, de sorte que le premier principe de traitement doit être le rafraîchissement, tant en appliquant des prescriptions de points d’acupuncture à cet effet, qu’en adaptant les autres soins pour éviter l’exposition à la Chaleur externe ou la production de Chaleur interne par l’alimentation, les émotions ou d’autres habitudes. En réexaminant un nombre de 32 cas de douleur résiduelle invalidante après la guérison des lésions cutanées causées par le virus Herpes Zoster, nous avons constaté que l’intensité de la douleur est accrue là où la Chaleur est plus importante que l’Humidité, et que les patients présentent un déficit du yin ou une Stagnation de qi et une Stase de Sang préexistantes. Nous parlons principalement de patients âgés souffrant de pathologies chroniques de type Chaleur-Vide et Stagnation ou d’enfants et de jeunes à type constitutionnel faible inné. À côté des prédispositions dues au type constitutionnel et aux pathologies préexistantes, nous avons remarqué l’apparition plus fréquente précisément des cas prédisposés à développer une douleur chronique dans ces périodes de l’année durant lesquelles surviennent des vagues de chaleur inhabituelles pour la saison. Curieusement ou non, la douleur a cédé très rapidement, après seulement 3-4 séances d’acupuncture. Les modifications cutanées se sont réduites aussi visiblement et les pathologies préexistantes se sont également améliorées. La clé du succès, dans chaque cas, a été l’individualisation stricte des prescriptions de points d’acupuncture, ainsi que leur adaptation à la condition du patient lors de chaque nouvelle session. La seule manœuvre d’acupuncture commune dans tous les cas a été l’application des piqûres tout autour des lésions cutanées, et, là où possible, lorsqu’il y avait de la peau saine, également au milieu de la zone cutanée affectée ! Nous illustrons, par la présentation de quelques cas, l’approche thérapeutique et les résultats obtenus. En conclusion, l’acupuncture constitue la méthode la plus efficace.