Reportages

Acupuncture au Centre Médical de l’Université Kyung Hee de Séoul, Corée du sud (1ère Partie)

 


L’Université privée Kyung Hee de Séoul, fondée en 1952, comprend le plus grand hôpital universitaire de Corée. Nous nous intéressons à l’acupuncture pratiquée dans quelques uns de ses principaux services (première partie). Une attention particulière sera portée au département d’Acupuncture et Moxibustion et à celui de Médecine Physique (deuxième partie). Des informations sur les domaines de la gynécologie, la pédiatrie, l’ophtalmologie, la dermatologie, la neuropsychiatrie sont disponibles en anglais


 

Voir en ligne : Acupuncture & Moxibustion 2008 ; 7(4):349-355

L’hôpital universitaire de l’Université Kyung Hee et le centre de médecine Est-Ouest

L’hôpital universitaire de Kyung Hee est un des plus grands de Corée. Son centre médical haut de 16 étages (figure 3) compte 2000 lits et reçoit chaque année 300000 patients en hospitalisation et 800000 en consultation. Cent soixante professeurs encadrent les activités médicales. Chaque année, 340 internes et résidents suivent une formation de spécialiste [1]. Le centre de médecine Est-Ouest, fondé en 1971, comprend un hôpital de médecine occidentale1, un hôpital dentaire, un hôpital de médecine coréenne (phytothérapie traditionnelle ou moderne) et un centre du cancer (ouvert en 2006). Une collaboration entre médecine scientifique et médecine traditionnelle crée un nouveau concept de prise en charge, une synergie entre les deux approches diagnostiques et thérapeutiques. C’est un leitmotiv en médecine coréenne, allier les deux médecines, l’Orientale, riche de sa longue tradition plurimillénaire, et l’Occidentale, puissante de ses savoirs et de ses techniques. Les patients bénéficient ainsi d’un équipement moderne et d’une prise en charge traditionnelle comme la « Sasang constitution ».

...