Index de l'article

L’acupuncture au point 12VC (zhongwan) a un effet immédiat sur la glycémie chez les patients atteints de diabète de type 2

 

 

 

 

 

La puncture unique au point 12VC (zhongwan) a montré une réduction significative de la glycémie chez des rats diabétiques. Diverses études ont rapporté ainsi l’effet hypoglycémiant de l’acupuncture (ou de l’électroacupuncture) du point 12VC, 36E (zusanli) ou 26VB (daimai), ainsi que de l’acupuncture au laser uniquement réalisé sur le point 20V (pishu). Et pour la première fois, des auteurs de l’Université S-VYASA de Bangalore en Inde ont réalisé une étude pilote randomisée contre placebo pour évaluer l’effet de la puncture du point 12VC sur la glycémie de patients atteints de diabète de type 2 (DNID).

Quarante patients atteints de DIND ont été recrutés et répartis de façon aléatoire : groupe traité par acupuncture ou groupe témoin recevant un traitement placebo. L’étude est réalisée en double aveugle : les participants ainsi que l’investigateur ayant évalué la glycémie ignorent à quel groupe de traitement  ils appartiennent.

Pour les participants du groupe traité, l’aiguille est insérée au point zhongwan à une profondeur de 0,5 cun. La stimulation manuelle consiste à soulever l’aiguille de haut en bas pendant 5 minutes. Pour le groupe témoin, l’aiguille est placée en un point placebo sur le côté droit de l’abdomen (1 cun à côté du Vaisseau Conception). Tous les participants ont reçu une seule séance d’acupuncture pour une durée de 30 minutes. Les participants n’ont reçu aucun traitement autre que l’acupuncture. Les évaluations ont été effectuées avant et après l’intervention.

Même si le résultat de cette étude n'a montré aucune différence significative entre les groupes, une réduction significative (p<0,01) du niveau de la glycémie moyenne a été observée 30 minutes après la puncture du 12VC dans le groupe acupuncture, alors qu'aucun changement significatif n'a été observé dans le groupe témoin par rapport à leurs lignes de base respectives.

Cela suggère que la puncture au 12VC par stimulation manuelle pourrait être efficace pour réduire la glycémie chez les patients diabétiques non-insulino-dépendants.

 

Kumar R, Mooventhan A, Manjunath NK. Immediate Effect of Needling at CV-12 (Zhongwan) Acupuncture Point on Blood Glucose Level in Patients with Type 2 Diabetes Mellitus: A Pilot Randomized Placebo-Controlled Trial. J Acupunct Meridian Stud. 2017 Aug;10(4):240-244.

 

 L'acupression du 36E (zusanli) peut être une alternative du traitement du diabète non insulino-dépendant en Indonésie

 

 

Groupe Acupression (n=15)

Groupe Témoin (n=15)

Min

Max

Moyenne ± SD

Min

Max

Moyenne ± SD

Semaine 1 (pré)

132

670

351,53±154,704

157

365

261,67±72,017

Semaine 2

153

390

283,73±79,394

154

450

256,27±83,505

Semaine 3

109

380

238,40±91,359

127

365

266,40±71,468

Semaine 4

140

340

229,53±67,446

148

500

310,47±88,465

Semaine 5

115

295

181,93±55,600

183

350

321,73±109,645

Semaine 6

108

270

168,67±50,941

205

340

267,40±39,302

Semaine 7

80

251

145,60±47,420

163

432

272,40±73,807

Semaine 8

103

220

133,13±37,840

167

400

278,00±57,359

Semaine 9

100

180

121,40±23,216

159

350

253,53±56,245

Semaine 10

90

135

113,87±37,840

190

450

287,40±74,663

Semaine 11 (post)

97

126

111,07±6,628

192

283

225,87±29,189

Moyenne de Réduction    

20

566

240,47±155,211

−69

158

35,80±82,82

Les variations des glycémies dans les deux groupes témoin et acupression (mg/dL) (n=30).  Les semaines 1–9 correspondent à la période de traitement ; Les semaines 10 et 11 correspondent à la période post-traitement. SD = Déviation standard.

 

En Indonésie, moins de la moitié des personnes diabétiques sont conscientes de leur maladie et moins de 1% de celles qui reçoivent un traitement médical sont stabilisées.

Le point d'acupuncture 36E (zusanli) est un point général souvent utilisé par puncture. Dans cette publication, des auteurs indonésiens ont étudié l’effet de son acupression avec pour objectif de proposer un traitement efficace et confortable aux patients atteints de diabète, sans avoir recours aux médicaments.

Cette étude pilote a inclus trente participants répartis en deux groupes : quinze dans le groupe traité et quinze dans le groupe témoin. Les participants du groupe traité par acupression n’ont reçu aucun traitement médicamenteux avant l’inclusion. Un praticien ayant pratiqué depuis dix-sept ans a réalisé l’acupression du zusanli sur une durée de onze semaines (30 minutes par séance) à une fréquence modulée par l’état de chaque participant (1 à 3 séances par semaine). Le groupe témoin a continué de recevoir le traitement médicamenteux pendant la durée de l’étude, sans aucun traitement par acupression. La glycémie des participants des deux groupes a été contrôlée toutes les semaines.

Les résultats entre les deux groupes montrent des différences statistiquement significatives, objectivant une baisse de la glycémie (tableau).

L'acupression du point 36E (zusanli) est efficace pour réduire la glycémie et selon les auteurs, elle stimulerait la libération de neurotransmetteurs qui activent l'axe hypothalamus-hypophyso-surrénalien afin de réguler la fonction des glandes endocrines.

 

Fitrullah, Rousdy A. Effectiveness of Acupressure at the Zusanli (ST-36) Acupoint as a Comfortable Treatment for Diabetes Mellitus: A Pilot Study in Indonesia. J Acupunct Meridian Stud. 2017 Apr;10(2):96-103.