Acupuncture et assistance médicale à la procréation. Congrès de l’ABMA (association belge des médecins acupuncteurs). Bruxelles-Diegem. 22 Octobre 2011.

L’utilisation de l’acupuncture dans l’assistance médicale à la procréation (AMP), surtout dans la fécondation in vitro (FIV) devient de plus en plus fréquente, bien que son rôle dans l’infertilité soit encore débattu. Les facteurs étiologiques des stérilités seront tout d’abord étudiés, puis les différentes techniques de l’AMP, enfin la séquence thérapeutique et les résultats de la FIV. La stérilité selon la Médecine Traditionnelle Chinoise sera abordée selon la différenciation des syndromes (zheng). Un traitement appliqué à chaque zheng sera donné en fonction des données de la sphygmologie et de l’examen de langue. La régulation de l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien, l’action sur le système nerveux sympathique et le flux sanguin ovarien sont quelques-uns des mécanismes physiopathologiques de l’acupuncture dans l’infertilité qui permettront de comprendre son action lors d’une dysfonction ovarienne. L’action sur le flux vasculaire utérin, le stress, les catécholamines, l’inhibition de la motilité utérine etc. sont d’autres mécanismes intervenant lors de la FIV avant et après transfert embryonnaire. 

Suite à la première publication allemande de Paulus sur l’influence de l’acupuncture dans la FIV parue en 2002 et qui objectivait une grossesse obtenue dans 42,5% du groupe acupuncture versus 26,3% dans le groupe contrôle, de très nombreux essais contrôlés randomisés ont étudié la possibilité d’augmenter le taux d’implantation embryonnaire lorsque les séances encadrent de 25mn le transfert embryonnaire.

Les résultats sont souvent contradictoires. Sept méta-analyses et revues sont parues depuis la première de Manheimer qui incluait 1366 patientes et qui montrait que le recours aux aiguilles augmentait les chances de tomber enceinte de 65% % (odds ratio de 1,65 ; intervalle de confiance à 95 % - 1,27 à 2,14 ; nombre de sujets à traiter : 10 -7 à 17). Leurs analyses permettront d’établir des protocoles pour toutes les femmes infertiles à appliquer selon les zheng, mais aussi selon le temps optimum pour la séance d’acupuncture, sans oublier la possibilité de traiter également par acupuncture le conjoint souffrant d’une éventuelle infertilité.

 

 

 

Acupuncture, mythe ou réalité dans les soins de support en onco-hématologie

 

Une conférence organisée par le laboratoire Pierre Fabre médicaments a eu lieu à Lille le 9 juin 2015.

Hypertension artérielle : bases scientifiques et état des lieux. 3e congrès ASA TCM 2009: Bâle (Basel- Suisse) 3-4 décembre 2009.

Résumé : L’hypertension artérielle résulte d’une origine multifactorielle. Par les travaux de médecine expérimentale, on objective que l'acupuncture pourrait avoir un effet hypotenseur sur ces multiples facteurs allant de la modulation de certaines molécules comme l’endothéline-1, la rénine plasmatique, l'angiotensine II, l'aldostérone, à l’action sur le monoxyde d'azote (NO). L’acupuncture intervient aussi sur les niveaux plasmatiques de sérotonine (5HT), norépinephrine, dopamine, enképhaline, ß endorphine et acide γ-aminobutyrique (GABA). En bref, l’acupuncture semble réduire l’activation du système nerveux sympathique via l’activation du système cholinergique et des récepteurs opioïdes du noyau RVLM (rostral ventrolateral medulla) du bulbe rachidien.

 

Il s'agit d' évaluer la possibilité d’utiliser l’acupuncture dans l’hypertension artérielle. Méthodes.  Après un rappel de la classification généralement admise et de la physiopathologie selon la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), un état des lieux des essais contrôlés randomisés est réalisé. Résultats. L’acupuncture ne doit pas être utilisée en monothérapie. Cependant, selon les preuves issues de méta-analyses, on peut maintenant considérer sa contribution utile et efficace en adjonction à la thérapeutique usuelle. Conclusion. Il n’existe pas de preuves suffisantes d’efficacité pour que l’acupuncture fasse partie en monothérapie du panel de soins de santé dans l’HTA.

 

Feu du Foie et hypertension artérielle, à propos d'une étude de cas. 1er congrès national de la société roumaine de MTC. Bucarest. 15-16 Octobre 2010.

Résumé Introduction. L’objectif est d’évaluer la possibilité d’utiliser l’acupuncture dans l’hypertension artérielle. Méthodes. Une étude d’un cas clinique d’une hypertension artérielle de grade 3 permet d’étudier un protocole de traitement d’acupuncture suivant les zheng. Après un rappel de la physiopathologie selon la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), puis des mécanismes d’action de l’acupuncture selon les travaux expérimentaux, un état des lieux des essais contrôlés randomisés est réalisé. Résultats. L’acupuncture ne doit pas être utilisée en monothérapie. Cependant, selon les preuves issues de méta-analyses, on peut maintenant considérer sa contribution utile et efficace en adjonction à la thérapeutique usuelle. Conclusion. Il n’existe pas de preuves suffisantes d’efficacité pour que l’acupuncture fasse partie en monothérapie du panel de soins de santé dans l’HTA. Mots clés : Hypertension artérielle – acupuncture expérimentale – zheng – étude de cas – Feu du Foie.

Protocolo de tratamiento con acupuntura del dolor en Reumatología (Empleo de los Vasos Maravillosos)

 

 

Resumen - El dolor reumatológico es una razón muy común para las consultas de acupuntura. Este estudio tiene la ventaja de estudiar un protocolo estándar, aplicable a la mayoría de los pacientes. Los puntos fueron elegidos cuidadosamente de acuerdo con la enseñanza de los Textos. Este es el Shenmai (V 62), Houxi (IG 3) Waiguan (TR5) Zulinqi (VB4I) Yanglingquan (VB34) Xuanzhong (VB39) y Huatuojiaji (HM21). De antemano, el síntoma "dolor" se analiza en el contexto de la medicina china, la integración de las nociones de energía perversa (Xie) y la energía defensiva (Wei) con el concepto de niveles de energía de los meridianos Yang Grandes. Setenta y siete observaciones relativas a dolores más a menudo encontradas en la práctica general, se utilizaron para evaluar la eficacia del tratamiento. Los resultados demuestran un fallo total del protocolo en sólo el 10% de los casos. Palabras clave. Falsos de acupuntura, Reumatología, Dolor, Yang Du Mai Mai Chiao Yang Wei Mai Mai Dai Xie, Rie Tai Yang Shao Yang.

 

Résumé- La douleur rhumatologique est un motif très fréquent des consultations d’acu­puncture. Cette étude a pour intérêt d'étudier un protocole standard, applicable à la majorité des patients. Les points ont été choisis soigneusement selon l'enseignement issu des Textes. Il s'agit du Shenmai (V 62), Houxi (IG 3), Waiguan (TR5),Zulinqi (VB4I), Yanglingquan (VB34), Xuanzhong (VB39) et les Huatuojiaji (HM21). Au préalable, le symptôme « douleur » est analysé dans le contexte de la Médecine tradition­nelle chinoise, en intégrant les notions d'énergies perverses (Xié) et d’énergie défensive (Wei) au concept des niveaux énergétiques Yang des Grands Méridiens. Soixante-dix-sept observations, concernant les algies les plus souvent rencontrées en prati­que de ville, ont permis d'évaluer l'efficacité du traitement. Les résultats objectivent un échec total du protocole dans seulement 10 % des cas. Mots clés. -Acupuncture, Rhumatologie, Douleur, Yang Chiao Mai, Du Mai, Yang Wei Mai, Dai Mai, Xié, Rie, Tai Yang, Shao Yang.     

 

 

Voici la conférence au format PDF donnée au cours du X Curso Internacional de Acupuntura, Farmacopea y Medicina Tradicional China "La acupuntura en la práctica médica cotidiana" Sevilla, 28 y 29 de junio de 2003.