Acupuncture et boulimie

La boulimie ne cesse d'étendre ses ravages. Elle touche environ 3% des femmes jeunes et est 4 fois plus fréquente que l'anorexie mentale. La boulimie consiste en un besoin impulsif et violent de manger, qui peut être indépendant de toute faim véritable et que la satiété ne calme pas. Après l'absorption rapide et sans plaisir d'une quantité parfois énorme de nourriture, les boulimiques tentent de l'éliminer en vomissant, en prenant des diurétiques voire des laxatifs, le plus souvent en cachette, dans la honte et la culpabilité.

 

En Médecine Traditionnelle Chinoise, la boulimie trouve son origine dans la perturbation de la loge Terre, mais surtout dans l'atteinte des entités viscérales, en particulier celle du Cœur : le Shen. Le traitement va donc consister à rééquilibrer le couple Rate-Pancréas, Estomac ainsi qu'à régulariser l'intrication des troubles des âmes viscérales :Shen, Zhi, Po, Yi et Hun. Une explication de la boulimie selon la nosologie chinoise permet de choisir les points suivants : E 36 (Zusanli), RP 6 (Sanyinjiao), E 40 (Fenglong), RP 3 (Taibai), RP 2 (Dadu), VG 20 (Baihui), MC 6 (Neiquan), C 7 (Shenmen), E 45 (Lidui), P 1(Zhongfu), V 42 (Pohu), VC 17 (Shanzhong), VC 14 (Jujue), V 44 (Shentang), F 13 (Zhangmen), V 49 (Yishe), F 14 (Qimen), V 47 (Hunmen), VB 25 (Jingmen) et V 52 (Zhishi) utilisés tous ou en partie, en fonction de la détermination de l'organe atteint.

 

Ces conférences sont issues de l'article princeps publié en 2000 dans la revue Méridiens : Comment traiter la boulimie par acupuncture. Méridiens. 2000;114:119-146