Fasciite nécrosante chez un diabétique

Attention, c'est déjà arrivé !!

incidents et accidents attribués à l'acupuncture

 

 Fasciite nécrosante chez un diabétique après acupuncture

 

Arrivée aux urgences du CHU de Kuala Lumpur en Malaisie, une femme de 55 ans, diabétique, présentait de multiples fistules purulentes au dessus du genou droit. Depuis 3 mois, elle était traitée par acupuncture en raison d'une gonarthrose bilatérale, sa dernière séance datant d'une semaine. L'acupuncteur passait les aiguilles au dessus de la flamme d'une bougie. La peau de la patiente était nettoyée à l'aide d'un simple tissu humide sans désinfection préalable. Deux jours après la dernière séance le genou droit montrait de multiples fistules purulentes douloureuses au niveau des points de puncture (figure 1) ; le genou gauche en était indemne, excepté les traces de puncture (figure 2). Comme le traitement antibiotique par sulbactam-ampicilline (Unacim ®) en intraveineux n'était pas efficace, le diagnostic de fasciite nécrosante étant posé, une résection chirurgicale large des tissus infectés suivie d'une greffe cutanée fut réalisée du genou au pli de l'aine, mais sans succès dans un premier temps. Un second débridement chirurgical (figure 3) et l'addition d'un autre antibiotique de la classe des aminoglycosides furent nécessaires après la découverte de pseudomonas dans les tissus mis en culture. Cinq semaines d'hospitalisation permirent néanmoins la guérison.

Suite à cette observation, et considérant que de plus en plus de diabétiques âgés utilisent l'acupuncture dans le traitement de l'arthrose, les auteurs préconisent des directives de bonne conduite, à savoir que les acupuncteurs doivent posséder les notions essentielles de l'anatomie, et surtout avoir une connaissance primordiale de l'hygiène et de la stérilité : aiguilles à usage unique et désinfection de la peau. Chaque acupuncteur doit en outre être capable d'identifier les cas à hauts risques infectieux, en particulier les diabétiques et les porteurs d'implants prothétiques, chez qui les précautions d'usage doivent être impératives.

Saw A, Kwan MK, Sengupta S. Necrotising fasciitis: a life-threatening complication of acupuncture in a patient with diabetes mellitus. Singapore Med J 2004;45(4):180-2.