Index de l'article

Conclusion

 

L’acupuncture constitue une méthode efficace pouvant être intégrée avec succès à la prise en charge de la douleur lors des interruptions médicales de grossesse. Elle peut se substituer, surtout en cas d’intolérance ou d’allergie, à la prise d’antalgiques, permettant une diminution certaine de la douleur, et agit en plus sur l’inconfort et l’anxiété des femmes. Néanmoins cette étude clinique préliminaire doit être confirmée par un essai contrôlé randomisé en double aveugle de haute qualité méthodologique qui pourra même éventuellement montrer une supériorité autant sur la douleur que sur les effets secondaires liés à la prise soit du mifépristone ou des antalgiques.

 

Annexe 1 : Explication du choix des points.

 

VB34  « yanglingquan -  Source de la colline yang »

C’est le point ou s’amasse, s’unit le qi des tendons de l’ensemble du corps.

Il a ainsi une action fondamentale à la fois pour détendre, déployer, et favoriser une meilleure circulation dans les tendons

F3  « taichong  - Grand Carrefour »

Il a la propriété de disperser le qi du Foie, d’apaiser le Foie, et par conséquent de calmer la douleur.

Nous savons que l’organe Foie a pour mission de favoriser une circulation fluide du qi mais aussi des émotions. Ce point  a une excellente action chez les gens tendus intérieurement ou qui ont tendance à intérioriser leurs émotions, ou qui doivent faire face à une frustration profonde et une colère refoulée.

C7  « shenmen - Porte de l’Esprit »

C’est le point le plus efficace pour calmer l’esprit en cas d’anxiété prononcée et de soucis dus à des situations particulièrement stressantes.

Rt8 « diji – Important pour la terre »

Comme tous les points xi, ce point lève les obstructions et calme la douleur.

C’est l’un des meilleurs points pour les dysménorrhées de tout type et probablement le meilleur pour celles qui sont provoquées par une stase de Sang. Il active le Sang et disperse les stases de Sang dans le Foyer Inférieur (il régularise le Sang de l’utérus).

GI4  « hegu - Vallée de la jonction »

Utilisé dans les troubles gynécologiques dus à une stagnation de qi et une stase de Sang, il est combiné au point Rt6.

Ce point a un puissant effet calmant et antispasmodique, de sorte qu’on l’utilise dans de nombreuses  pathologies douloureuses, surtout si la douleur vient des intestins  ou de l’utérus.

Enfin, GI4 est un point empirique qui facilite le travail pendant l’accouchement.

Rt6  « sanyinjiao – Intersection des 3 yins »

Il assure la libre circulation du qi du Foie lorsque celui-ci stagne, surtout dans le Réchauffeur Inférieur. Point incontournable pour les maladies qui impliquent un désordre du sang.

On peut donc l’employer pour éliminer les stases de Sang, surtout si elles sont liées à l’utérus.

Ce point a un effet puissant pour « aplanir » les obstructions et calmer la douleur. Dans le domaine émotionnel, il aide à assurer la libre circulation du qi du Foie, à calmer l’esprit, et à modérer l’irritabilité.

                                                                        

 

Références

 [1]. Stéphan JM. Pathologies du premier trimestre de grossesse accessibles à l’acupuncture. Acupuncture & Moxibustion. 2008;7(3):256-262.

[2].  Tran DD. Experience with therapeutic abortion by D&C suction type under acupuncture analgesia. Am J Chin Med (Gard City N Y). 1974 Jan;2(1):79-83.

[3]. Zhu Dan. Observation of the results of induced abortion of 408 cases with acupuncture anaesthesia. in selections from article abstracts on acupuncture and moxibustion, Beijing. 1987:319.

[4]. Stéphan JM. L’acupuncture autour de la naissance : analgésie durant l’accouchement. Acupuncture & Moxibustion. 2010;9(1):28-33.

[5].Begg C, Cho M, Eastwood S, Horton R, Moher D, Olkin I, et al. Improving the quality of reporting of randomized controlled trials. The CONSORT statement. Jama. 1996 Aug 28;276(8):637-9.

[6]. Martin DP, Sletten CD, Williams BA, Berger IH. Improvement in fibromyalgia symptoms with acupuncture: results of a randomized controlled trial. Mayo Clin Proc. 2006 Jun;81(6):749-57.

[7]. Streitberger K, Kleinhenz J. Introducing a placebo needle into acupuncture research. Lancet. 1998 Aug 1;352(9125):364-5.

[8]. Gerlier JL. L’acupuncture-placebo est-elle crédible ? Acupuncture & Moxibustion. 2003;2(1-2):88-89.

[9]. Gerlier JL. A la recherche du placebo idéal en acupuncture. Acupuncture & Moxibustion. 2003;2(3):165-167.

[10]. Gerlier JL. Le triple aveugle dans les études d’acupuncture est-il réalisable et est-il nécessaire ? Acupuncture & Moxibustion. 2003;2(4):237-238.

[11]. Ernst E, Lee MS. A trial design that generates only ''positive'' results. J Postgrad Med. 2008 Jul-Sep ;54(3):214-6. 

[12]. MacPherson H, White A, Cummings M, Jobst KA, Rose K, Niemtzow RC. Standards for Reporting Interventions in Controlled Trials of Acupuncture: the STRICTA recommendations. J Altern Complement Med. 2002;8(1):85-9.