Meridiens.org

Accueil du site > Publications > La nouvelle cranioacupuncture de Yamamoto (YNSA). Application à la (...)

La nouvelle cranioacupuncture de Yamamoto (YNSA). Application à la pathologie ostéoarticulaire.

samedi 9 mai 2009, par Dr Bernard Memheld


Le médecin japonais Toshikatsu Yamamoto découvrit dans les années 70 une somatotopie au niveau du crâne, jusque là inconnue. Il l’appela YNSA (Yamamoto New Scalp Acupuncture) et la compléta par un diagnostic abdominal et cervical qui en fait une méthode complète de diagnostic et de traitement. Le présent article se concentre sur l’application de la méthode à la pathologie ostéoarticulaire et a pour but de permettre au lecteur une mise en pratique immédiate de cette remarquable technique.



Voir en ligne : Bernard Memheld. Acupuncture & Moxibustion 2007 ;6(3)

Présentation de la méthode

Le Docteur Toshikatsu Yamamoto, médecin japonais, découvrit dans les années 70 une nouvelle somatotopie au niveau du crâne, jusque là inconnue. Il l’appela YNSA (Yamamoto New Scalp Acupuncture). Au cours de ses travaux de recherche, il compléta sa méthode par un diagnostic abdominal et cervical, basé sur les principes fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Une présentation d’ensemble de la méthode ayant été effectuée dans une publication précédente [1], nous nous concentrerons ici sur les zones concernant l’appareil locomoteur. Cette technique, diagnostique et thérapeutique, est assez facile à apprendre et permet, dans un grand nombre de cas, une amélioration rapide, voire spectaculaire, de la symptomatologie.

Localisation et indications des points fondamentaux ou points de base

Subdivision du crâne yin – yang

Yamamoto a subdivisé le crâne en une partie yin ou frontale allant du nez à la pointe du pavillon auriculaire et une partie yang ou occipitale, située en arrière de la pointe du pavillon de l’oreille. Au cours d’un traitement, les points frontaux sont de loin les plus utilisés. Dans seulement 2-5% des cas environ, il est fait appel aux points occipitaux. C’est pour cette raison que seuls seront présentés dans ce travail les points frontaux concernant l’appareil locomoteur. Cela permettra au lecteur de s’approprier plus rapidement les bases d’une nouvelle technique acupuncturale.

....

PDF - 241.1 ko
La nouvelle cranioacupuncture de Yamamoto (YNSA). Application à la pathologie ostéoarticulaire.
Article du Dr Bernard Memheld

2 Messages de forum


|

Pour tout contact, vous pouvez contacter l'administrateur et responsable éditorial du Site, Secrétaire Général de l'ASMAF-EFA : Dr Jean-Marc Stéphan (MD)
Ce site a pour mission d'informer ses visiteurs à propos de l'acupuncture et de la médecine traditionnelle chinoise. Il est financé uniquement par L'ASMAF-EFA, association loi 1901, elle même financée uniquement par ses adhérents. Le Conseil d'administration ne signale aucun conflit d'intérêt en rapport avec d'éventuels sources publicitaires, la publicité n'étant pas admise. Les informations fournies sur ce site sont destinées à la fois aux professionnels de santé et au Grand Public. Néanmoins, l'information diffusée vers le Grand Public est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre patient et médecin.
CONFIDENTIALITE ET DONNEES PERSONNELLES
Aucune donnée personnelle n'est recueillie sur ce site et de ce fait, selon le JORF n°128 du 3 juin 2006, une déclaration au CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) conformément aux dispositions de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés est inutile. Néanmoins, les utilisateurs du Forum ayant fourni une adresse Email ont un droit de modification et de suppression de celle-ci. Il leur suffit, pour exercer ce droit, d'envoyer un courrier au Dr Jean-Marc Stéphan, Docteur en Médecine : jm.stephan@meridiens.org. Toutefois, aucune adresse courrielle n'est conservée pour traitement ultérieur des informations, ni utilisation par des tiers. Néanmoins, Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici