Meridiens.org

Accueil du site > Publications > Obésités graves et acupuncture

Obésités graves et acupuncture

samedi 30 novembre 2013, par Dr Ahmed Hamid Brahimi


Résumé : Introduction  : Les obésités graves se définissent par un IMC > 35. En MTC, l’obésité est décrite sous le terme de feipang. Ce dernier désigne un surpoids du corps dû à l’accumulation de graisse qui correspond à des mucosités. Les obésités graves ne sont pas nécessairement la conséquence du ‘trop manger/peu bouger’ mais résultent de déséquilibres énergétiques plus profonds. Et l’acupuncture semble tout à fait indiquée dans la correction de ces déséquilibres. Méthodes : Afin de déterminer l’apport de l’acupuncture associée à la diététique dans le traitement des obésités graves, une étude a été réalisée de Janvier 2000 à Décembre 2009. Résultats : L’analyse portant sur 1486 patients souffrant d’obésité grave et soumis à un protocole de traitement acupunctural standardisé a bien mis en évidence le rôle positif de l’acupuncture par comparaison à d’autres études où cette dernière n’était pas utilisée. L’acupuncture permet une perte de poids significativement plus importante tout en apportant plus de confort au patient. En plus de son rôle régulateur du métabolisme, elle réduit la faim et calme le stress. Conclusions : Ces premiers résultats, bien que très encourageants, nécessitent d’être validés par d’autres études similaires. L’acupuncture constitue une voie de recherche à ne pas négliger et une alternative qu’on aurait tort d’ignorer.



Voir en ligne : Brahimi AH. Acupuncture & Moxibustion. 2011 ;10(2):105-111.

Introduction

L’obésité est une maladie chronique caractérisée par une accumulation de graisse dans le corps de manière telle qu’il en résulte des risques pour la santé (OMS, 1997). Les perspectives de l’OMS relatives à l’obésité sont inquiétantes, la surcharge pondérale sera vraisemblablement le problème médical le plus répandu dans le monde [1]. Les obésités graves, quant à elles, ont tendance à devenir de plus en plus fréquentes. L’obésité est qualifiée de grave à chaque fois que l’IMC est égal ou supérieur à 35. Plus une obésité est grave, plus les risques pour la santé sont augmentés. Parmi ces risques on citera le diabète, l’HTA, les maladies cardio-vasculaires, certains types de cancer, les arthroses des genoux et du rachis lombaire, les problèmes respiratoires, les calculs biliaires, les effets psychologiques et sociaux, les troubles de la sexualité… Il est intéressant de noter qu’une perte de poids de 10% réduit le risque de mortalité de 20%, le risque de diabète de 30% et le risque de cancer de 40%. Les traitements proposés jusqu’à présent (médicaments, régimes, chirurgie, psychothérapie) ayant tous montré leurs limites [2], la question qui se pose à nous acupuncteurs est de savoir si l’acupuncture peut constituer une alternative dans le traitement des obésités graves. Notre objectif a été d’étudier l’obésité à travers la conception de la médecine chinoise d’établir un traitement et d’en évaluer les premiers résultats. L’obésité en médecine chinoise est décrite sous le terme de feipang. Ce dernier désigne un surpoids du corps dû à l’accumulation de graisses qui correspondent à des mucosités. La notion de mucosité est fondamentale car ce terme sous-entend graisse en médecine chinoise. L’obésité résulte d’un déséquilibre énergétique [3], ce dernier peut être dû à un vide de Rate, un excès de chaleur à l’Estomac, un excès de mucosité-humidité, un excès de yang de Foie, une stase de Sang et stagnation de qi ou encore un vide de yang de la Rate et des Reins [4]. L’obésité revêt ainsi différentes formes étiopathogéniques. Nous allons les étudier une à une afin d’établir par la suite le traitement adéquat.

Les différentes formes d’obésité

Obésité par vide de qi de Rate

Les principaux signes sont : obésité avec un passé de mauvaises habitudes alimentaires, fatigue avec sensation de faiblesse, appétit faible avec absence de goût dans la bouche, hypersomnie avec tendance à la somnolence, selles ramollies, langue pâle, enduit blanc, pouls fin, xi. Causes et mécanismes de la maladie : la Rate a pour fonction de transformer les aliments. Si l’alimentation est moins bien transformée, elle devient humidité. Cette dernière finira par se transformer en mucosités. Toute forme de surmenage peut donner lieu à un vide de Rate. De même l’absence de mouvements, tout ralentissement du qi dans le corps, peut donner un vide de Rate. L’excès d’aliments sucrés, le travail excessif en position assise prolongée, l’inquiétude, les soucis perturbent et lèsent la Rate, tout comme les maladies chroniques graves. Si la saveur douce est bonne pour la Rate (les céréales, par exemple, renforcent la Rate), un excès de saveur douce peut par contre la léser. Parfois la Rate est tellement faible que les personnes, tout en ayant une alimentation correcte, finissent par prendre du poids. Il faudrait aussi lutter contre l’excès de sédentarité et le manque d’exercices physiques. Les sujets inactifs produisent justement des mucosités par vide de Rate.

Obésité par excès de chaleur à l’Estomac

Les principaux signes sont : appétit exagéré avec faim rapide après le repas, soif de boissons fraiches, goût amer ou acide dans la bouche, mauvaise haleine, langue rouge avec enduit jaune et gras, pouls glissant, hua et rapide. Causes et mécanismes de la maladie : la personne mange trop. Les aliments stagnent et engendrent la chaleur de l’Estomac. Les aliments trop épicés, l’alcool, les fritures, les aliments à indice glycémique (IG) élevé donnent une chaleur à l’Estomac. La Rate est froide et vide alors que l’Estomac est siège de chaleur et plénitude. La chaleur de l’Estomac engendre la faim, d’où le fait de manger encore plus. Mais la Rate étant vide, elle ne peut transformer cette alimentation. Il s’ensuit une production de mucosités. Il faut, là aussi, renforcer la Rate. Ce syndrome se voit chez les obèses "bons vivants". Ils ont tendance à manger beaucoup mais ont une Rate fatiguée.

Obésité due à un excès de Mucosités – Humidité

Les principaux signes sont : obésité importante, hyperphagie avec prédilection pour les aliments sucrés et gras, enduit lingual épais et gras, pouls glissant, hua. Causes et mécanismes de la maladie : les mucosités, comme nous l’avons déjà énoncé précédemment, donnent lieu au surpoids et à l’obésité. Elles proviennent souvent d’une mauvaise hygiène alimentaire. Si les repas sont pris de façon irrégulière, tardivement par exemple, cela peut favoriser l’humidité digestive. Si cette dernière perdure, elle va engendrer des mucosités qui seront à l’origine de l’obésité. Même si Rate-Estomac fonctionnent bien au départ, la persévérance dans les mauvaises habitudes alimentaires finit toujours par engendrer des mucosités. Il y a aussi, bien sûr, des gens qui naissent avec cette tendance à souffrir d’Humidité, cela peut expliquer l’apparition de l’obésité dès leur prime enfance. Dans ces cas il faudrait toujours se préoccuper de régler l’alimentation le plus précocement possible. Ce type d’obésité est, par ailleurs, souvent aggravé par une mauvaise hygiène de vie (hyper sédentarité).

Obésité par excès de yang de Foie

Les principaux signes sont : humeur cyclothymique ou dépressive, irritabilité, corps empâté, antécédents d’HTA, bouche amère, insomnies, langue écarlate, peu enduite, pouls tendu en corde, xian. Causes et mécanismes de la maladie : certaines émotions, telles l’humiliation, le sentiment d’injustice, la colère… vont léser la libre circulation du Foie ; d’où excès de yang de Foie, ganyu. Dans cette situation, le Foie perd sa capacité à favoriser la circulation des fluides physiologiques. Ces derniers vont s’accumuler et devenir Humidité. Si cette dernière persiste, elle se transforme en Mucosités. Lorsque le Foie attaque la Rate, il y a aggravation, surtout si la Rate est faible. On a une dysharmonie Foie / Rate. Obésité par stase de Sang et stagnation de qi Les principaux signes sont : appétit faible, ballonnement et fatigue postprandiaux, vertiges, engourdissement des quatre membres, varicosités dans les jambes, parfois œdèmes des chevilles, langue avec taches de stase et des veines sublinguales violacées, pouls en corde, xian. Il s’agit le plus souvent d’une personne souffrant d’un syndrome métabolique. Causes et mécanismes de la maladie : si le qi circule, le Sang circule et si le qi stagne, le Sang stagne. Il y a un lien très fort entre le qi et le Sang. La stagnation de Sang peut, à son tour, entretenir la stagnation du qi.

Obésité par vide de yang de la Rate et des Reins

Les principaux signes sont : obésité plus sévère en dessous de la ceinture, inappétence, distension abdominale post-prandiale, apathie, fatigue, faiblesse des membres, répulsion à l’activité, membres froids, douleurs lombaires, parfois œdèmes des membres inférieurs avec dysurie, selles molles, langue pâle et large avec un enduit lingual fin et blanc, pouls profond, chen, fin, xi, faible, ruo. Causes et mécanismes de la maladie : Rate et Reins gouvernent l’eau. Ils aident à transporter et assimiler les liquides pour humidifier le corps. Si les Reins sont déficients, on peut avoir une mauvaise transformation des liquides, d’où accumulation de l’humidité donnant lieu aux Mucosités. Le vieillissement peut donner lieu à une fatigue des Reins qui favorisera les Mucosités. Les excès sexuels, les faiblesses constitutionnelles, certaines maladies chroniques et la prise de certains médicaments, peuvent également fatiguer les Reins. Ainsi, on peut prendre du poids anormalement alors que l’alimentation est normale. Souvent on retrouvera un vide de Reins et Rate associés plutôt qu’un vide de Rate seule.

L’obésité grave procède le plus souvent de plusieurs causes associées. Elle n’est pas uniquement le résultat du « trop manger/peu bouger » mais relève souvent de déséquilibres plus profonds. Le patient peut même souffrir d’inappétence et tout en mangeant peu, il reste gros. L’acupuncture prend alors toute son importance car c’est la médecine de l’équilibre. Il va falloir établir un schéma de traitement en utilisant un minimum de points possible tout en visant un maximum d’efficacité. On choisira alors des points d’action polyvalente susceptibles de traiter les différentes causes de l’obésité grave.

la suite en suivant le lien


Pour tout contact, vous pouvez contacter l'administrateur et responsable éditorial du Site, Secrétaire Général de l'ASMAF-EFA : Dr Jean-Marc Stéphan (MD)
Ce site a pour mission d'informer ses visiteurs à propos de l'acupuncture et de la médecine traditionnelle chinoise. Il est financé uniquement par L'ASMAF-EFA, association loi 1901, elle même financée uniquement par ses adhérents. Le Conseil d'administration ne signale aucun conflit d'intérêt en rapport avec d'éventuels sources publicitaires, la publicité n'étant pas admise. Les informations fournies sur ce site sont destinées à la fois aux professionnels de santé et au Grand Public. Néanmoins, l'information diffusée vers le Grand Public est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre patient et médecin.
CONFIDENTIALITE ET DONNEES PERSONNELLES
Aucune donnée personnelle n'est recueillie sur ce site et de ce fait, selon le JORF n°128 du 3 juin 2006, une déclaration au CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) conformément aux dispositions de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés est inutile. Néanmoins, les utilisateurs du Forum ayant fourni une adresse Email ont un droit de modification et de suppression de celle-ci. Il leur suffit, pour exercer ce droit, d'envoyer un courrier au Dr Jean-Marc Stéphan, Docteur en Médecine : jm.stephan@meridiens.org. Toutefois, aucune adresse courrielle n'est conservée pour traitement ultérieur des informations, ni utilisation par des tiers. Néanmoins, Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici