Meridiens.org

Accueil du site > Publications > Dr Sautreuil > Signification de la « Leçon sur Tchouang-tseu » au Japon : quatre questions au (...)

Signification de la « Leçon sur Tchouang-tseu » au Japon : quatre questions au Pr Setsuko Kame

lundi 3 novembre 2014, par Dr Jean-Marc Stéphan


Setsuko Kame vient de publier au Japon une traduction du livre français « Leçons sur Tchouang-tseu » de Jean François Billeter [1] qui a déjà fait l’objet de deux analyses dans la revue « Acupuncture & Moxibustion » en 2005.

Quelle est la place du Taoïsme dans le passé et le présent de la culture japonaise ? Il existe deux raisons de comprendre les classiques, qu’ils soient orientaux ou européens, aussi précisément que possible. Ils permettent tout d’abord une meilleure connaissance de l’histoire, ensuite, une redécouverte et confirmation de l’universalité de l’être humain. Au Japon, et probablement en Europe aussi, Zhuangzi1 fait partie, sans aucun doute, des grands penseurs du Taoïsme. C’est pourquoi j’aimerais placer le Taoïsme et Zhuangzi dans le présent et dans le passé de la culture japonaise. Pour cela, il est d’abord nécessaire de bien regarder leur place dans leur pays d’origine, la Chine. Concernant la pensée chinoise, ce qui vient à l’esprit en premier, c’est le confucianisme. Accepté rapidement, il s’est répandu principalement chez les intellectuels et les bureaucrates. Le citoyen moyen par contre suivait les arts de Shinsen2 dans lequel il pratiquait la formation taoïste et cherchait la voie de la jeunesse éternelle et de l’immortalité.



Voir en ligne : Kame S. Sautreuil P. Acupuncture & Moxibustion. 2013 ;12(1):73-75

Setsuko Kame vient de publier au Japon une traduction du livre français « Leçons sur Tchouang-tseu » de Jean François Billeter [1] qui a déjà fait l’objet de deux analyses dans la revue « Acupuncture & Moxibustion » en 2005.

Quelle est la place du Taoïsme dans le passé et le présent de la culture japonaise ? Il existe deux raisons de comprendre les classiques, qu’ils soient orientaux ou européens, aussi précisément que possible. Ils permettent tout d’abord une meilleure connaissance de l’histoire, ensuite, une redécouverte et confirmation de l’universalité de l’être humain. Au Japon, et probablement en Europe aussi, Zhuangzi1 fait partie, sans aucun doute, des grands penseurs du Taoïsme. C’est pourquoi j’aimerais placer le Taoïsme et Zhuangzi dans le présent et dans le passé de la culture japonaise. Pour cela, il est d’abord nécessaire de bien regarder leur place dans leur pays d’origine, la Chine. Concernant la pensée chinoise, ce qui vient à l’esprit en premier, c’est le confucianisme. Accepté rapidement, il s’est répandu principalement chez les intellectuels et les bureaucrates. Le citoyen moyen par contre suivait les arts de Shinsen2 dans lequel il pratiquait la formation taoïste et cherchait la voie de la jeunesse éternelle et de l’immortalité. la suite en suivant le lien ci-dessus


Pour tout contact, vous pouvez contacter l'administrateur et responsable éditorial du Site, Secrétaire Général de l'ASMAF-EFA : Dr Jean-Marc Stéphan (MD)
Ce site a pour mission d'informer ses visiteurs à propos de l'acupuncture et de la médecine traditionnelle chinoise. Il est financé uniquement par L'ASMAF-EFA, association loi 1901, elle même financée uniquement par ses adhérents. Le Conseil d'administration ne signale aucun conflit d'intérêt en rapport avec d'éventuels sources publicitaires, la publicité n'étant pas admise. Les informations fournies sur ce site sont destinées à la fois aux professionnels de santé et au Grand Public. Néanmoins, l'information diffusée vers le Grand Public est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre patient et médecin.
CONFIDENTIALITE ET DONNEES PERSONNELLES
Aucune donnée personnelle n'est recueillie sur ce site et de ce fait, selon le JORF n°128 du 3 juin 2006, une déclaration au CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) conformément aux dispositions de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés est inutile. Néanmoins, les utilisateurs du Forum ayant fourni une adresse Email ont un droit de modification et de suppression de celle-ci. Il leur suffit, pour exercer ce droit, d'envoyer un courrier au Dr Jean-Marc Stéphan, Docteur en Médecine : jm.stephan@meridiens.org. Toutefois, aucune adresse courrielle n'est conservée pour traitement ultérieur des informations, ni utilisation par des tiers. Néanmoins, Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici