Hagia Sophia à Istanbul

  

  Istanbul, une mégalopole de 14 à 15 millions d’habitants, à cheval sur deux continents reliés par un pont gigantesque.

Cité grecque, porte d’accès à la Mer Noire aux confins sud de la Thrace, la ville de Byzance devient, au 4siècle, la capitale du nouvel empereur romain Constantin : Konstantinoupolis, Constantinople. C’est le nom que la ville gardera jusqu’en 1930.

Le cœur touristique de cette ville au très riche passé est splendide. L’église - mosquée - musée Sainte Sophie, « Hagia Sophia », est un des plus beaux témoignages d’un millénaire et demi d’histoire. La Mosquée Bleue, sa voisine, est plus récente : elle n’a que 400 ans. La douceur de la lumière intérieure invite à la méditation. L’immense Palais de Topkapi, idéalement situé face au Bosphore et à la mer de Marmara, fait rêver aux splendeurs de l’empire Ottoman.

En septembre dernier, la réunion du bureau d’ICMART* s’est déroulée à Istanbul à l’initiative de Mehmet Abu. C’était l’occasion de mieux connaître ce chirurgien, dont une partie de la carrière s’est déroulée en Allemagne, devenu acupuncteur et auriculothérapeute. Vous découvrirez dans l’article qui lui est consacré, que parmi les « related techniques », il fait un important usage du laser.

  Internation Council of Medical Acupuncture and Related Techniques

  Dr Patrick Sautreuil