Neurologie

Tête de cire – XVIIIe – Castello Eleonora D’Arborea à Sanluri – Sardaigne – Italie

À propos d’une paralysie de Bell : efficacité de l’acupuncture et de l’électroacupuncture : étude synthétique

Le temple Bindhyabasini (népalais: बिन्ध्यबासिनी मन्दिर) est le plus ancien temple de la ville de Pokhara, au Népal, et est situé dans le quartier n ° 2, Miruwa. [1] Il attire régulièrement un grand nombre d’habitants, de Népalais de tout le pays et d’étrangers. [2] Le temple principal est consacré à la déesse Bindhyabasini, une Bhagawati qui est l’incarnation de Kali. Il y a de plus petits temples de la déesse Saraswati, Shiva, Hanuman, Ganesha dans les locaux. Le temple est situé au sommet d’une petite colline et est accessible par des escaliers en pierre à l’est et au nord-est.
Cloche du temple Bindhyabasini – Pokhara – Népal

Résumé : Introduction. La paralysie du nerf facial (VIIe nerf crânien) est souvent idiopathique (anciennement appelée paralysie de Bell ou a frigore). C’est une paralysie soudaine, unilatérale et périphérique du nerf facial. Les symptômes de paralysie du nerf facial sont une paralysie hémifaciale touchant la partie haute et basse du visage. Le traitement consiste en l’instauration précoce et urgente d’une corticothérapie orale (1 mg/kg par jour pendant 10 jours) et la protection de l’oeil.  L’acupuncture et l’électroacupuncture (EA) peuvent-elles avoir leur place dans la thérapeutique classique ?  

Méthodes. A partir d’un cas clinique d’un homme de 32 ans, un protocole a été choisi (quatre séances réparties sur 15 jours) selon les données de la médecine chinoise afin d’éliminer le Vent-Froid sur les méridiens du yangming et du shaoyang., mais aussi selon les données de l’acupuncture fondée sur les preuves. La plupart des points appliqués font partie des points les plus utilisés dans les essais comparatifs randomisés (ECR) : 14VB (yangbai), 4E (dicang), 6E (jiache), 17TR (yifeng), 20GI (yingxiang), 18IG (quanliao), 23TR (sizhukong), 4GI (hegu), dont certains stimulés par EA à la fréquence 2Hz (durée d’impulsion 180µs). 

Résultats. L’acupuncture et EA ont amélioré la qualité de la vie avec guérison rapide de la paralysie. L’acupuncture couplée à l’EA doivent être intégrées au panel de soins usuel dans le cadre de la médecine intégrative et est une alternative intéressante et efficace aux traitements allopathiques classiques. 

Cloches – Cathédrale Sainte-Anastasie -Zadar – Croatie

About Bell’s palsy: effectiveness of acupuncture and electroacupuncture: a synthetic study.

Summary: Introduction. Paralysis of the facial nerve (7th cranial nerve) is often idiopathic (formerly called Bell’s palsy or a frigore). It is a sudden, unilateral, peripheral paralysis of the facial nerve. The symptoms of facial nerve palsy are hemifacial paralysis affecting the upper and lower part of the face. Treatment consists of early and urgent initiation of oral corticosteroids (1 mg/kg daily for 10 days) and protection of the eye.  Can acupuncture and electroacupuncture (EA) have a place in conventional therapy?  

Prévention des migraines par traitement des jingbie (經別), électroacupuncture et chronoacupuncture : étude synthétique à propos de deux cas cliniques

Mosaïque romaine – Masque tragique – maison du Faune – Pompéi. IV-IIIe s AEC. Musée Archéologique National Naples – Italie

Résumé Introduction. L’objectif de ce travail est d’évaluer la possibilité d’utiliser l’acupuncture et l’électroacupuncture dans la prévention des migraines, autant pour la crise que dans le traitement de fond. Méthodes. Deux études de cas clinique de migraines permettent d’étudier le protocole de traitement selon la différenciation des syndromes (bianzheng) mais surtout en utilisant la piqûre miu applicable aux méridiens jingbie, l’électroacupuncture et la chronoacupuncture (théorie des points saisonniers et celle des ziwu liuzhu). Après un rappel de la physiopathologie selon la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) et celle de la médecine expérimentale, un état des lieux des méta-analyses et des essais comparatifs randomisés (ECR) est réalisé. Résultats. L’acupuncture peut être utilisée seule ou en association avec le traitement classique dans le cadre de la médecine intégrative. Selon les preuves issues des méta-analyses, des ECR et même des recommandations d’experts, on peut considérer sa contribution utile, efficace et sans effets indésirables. Conclusion. L’utilisation de l’acupuncture dans la prévention des migraines peut être proposée avec un grade A de preuve scientifique établie selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé française (HAS)

Saisons – Immeuble style art nouveau (Sécession -fin XIX -début XXe siècle – Quartier Grande Synagogue – Budapest – Hongrie

Le syndrome de la queue de cheval : place de l’acupuncture dans une paraplégie flasque périphérique incomplète

Défilé de la Garde Royale Suédoise – Stockholm -Suède

Résumé : A la suite d’un traumatisme, un patient atteint d’une paraplégie flasque périphérique dans sa variété syndrome de la queue de cheval a bénéficié pendant 9 mois de séances d’acupuncture. Les points ont été choisis selon les préceptes de la Médecine traditionnelle chinoise, de façon à régulariser le Yang Ming en chassant les énergies perverses (Xié) : VB 34 (Yanglingquan), VB 39 (Xuanzhong), VB 41 (Zulinqi), E 36 (Zusanli), RP 6 (Sanyinjiao), VG 4 (Mingmen), R 3 (Taixi), F 3 (Taichong), V 62 (Shenmai), V 18 (Ganshu), V 23 (Shenshu), HM 21 (Huatuojiaji).

Fontaine de Saint-Georges -Palais du Primat (XVIIIe) – Bratislava – Slovaquie

L’analyse du traitement à la lumière des publications de la littérature internationale a permis d’évaluer la place de l’acupuncture dans toutes les pathologies « Wei » qui correspondent aux paraplégies. 

Mémorial des Royal Scots Greys, Princess Street – 1906 – Chateau d’Edimbourg – Ecosse

Après la description d’un cas clinique selon la médecine occidentale et d’une nosologie tirée du chapitre 44 du Su Wen, une analyse permet de détailler les points utilisés en expliquant leur intérêt. Une critique des choix des points à la lumière de la bibliographie internationale donne enfin la place de l’acupuncture dans cette pathologie lourde de conséquences.

Electroacupuncture dans la régénération axonale : intérêt dans les séquelles de traumatismes vertébro-médullaires

Racines du Ceiba pentandra Kapokier Fromager – arbre national du Jardin botanique national – Saint-Domingue

Résumé : Les traumatismes vertébro-médullaires posent le problème des séquelles à type de paralysie avec douleurs chroniques et incontinences. Une certaine récupération est obtenue par l’utilisation combinée de différentes stratégies thérapeutiques associant neuroprotection et régénération axonale par pontage de greffes cellulaires diverses. Des essais contrôlés randomisés ont objectivé que l’électroacupuncture (EA) offre également une efficacité dans les paraplégies au niveau des algies et de la récupération motrice mesurées par la classification ASIA. Chez l’animal, l’EA inhibe la GFAP (Glial fribrillary acidic protein), l’epidermal growth factor receptor (EGFR), l’expression de l’aquaporine (AQP-4), régule le superoxide dismutase (SOD), le malondialdehyde (MDA), les enzymes (acétylcholinestérase, succinate dehydrogenase, phosphatase acide), augmente la production de l’expression de la laminine et des endorphines et diminue le taux de cortisol. En outre, le flux sanguin au niveau de la moelle serait accru. L’EA associée à la transplantation de cellules souches de moelle osseuse pourrait être une voie d’avenir, car accélérant la récupération axonale davantage que l’EA seule ou le pontage de greffes cellulaires en traitement unique. Chez l’animal et au niveau de la lésion, elle entraîne des mécanismes physiopathologiques impliquant une action sur le greffon avec différenciation en neurones-like grâce notamment à la production de neurotrophine 3 (NT-3), AMP cyclique et de calcitonin gene-related peptide (CGRP).

Ficus benghalensis – Figuier banian – Banyan -Temple Ta Prohm – Siem Reap – Cambodge

La différenciation des syndromes (bianzheng) dans la maladie de Parkinson

OBJECTIF : Connaître les différents tableaux cliniques zheng permettant de traiter une maladie de Parkinson par acupuncture.

Les moulins à vent de Mikonos – Grèce

L’utilisation de l’acupuncture dans la maladie de Parkinson  s’insère parfaitement dans le cadre de la médecine intégrative. La maladie de Parkinson sera abordée selon la différenciation des syndromes (bianzheng). Un traitement appliqué à chaque cadre clinique bianzhenglunzhi 辨證論治sera proposé en fonction des données de la sphygmologie et de l’examen de langue.

Moulin en bois – Nessebar -Mer Noire – Bulgarie

Dans la maladie de Parkinson, l’acupuncture offre une possibilité d’améliorer la qualité de vie en complément des traitements classiques comme une étude de cas clinique l’avait objectivé [2]. Une systématisation des différents tableaux cliniques selon la différenciation des syndromes est proposée permettant d’optimiser le traitement (bianzhenglunzhi 辨證論治).

Sclérose en plaques : synthèse à propos d’un cas clinique traité par zhenjiu (针灸) et électroacupuncture

Express Côtier – Stamsund – îles Lofoten – Norvège

Résumé : Introduction. L’objectif de ce travail est d’évaluer la possibilité d’utiliser l’acupuncture-moxibustion (zhenjiu) et l’électroacupuncture dans la sclérose en plaques. Méthodes. Une étude de cas clinique d’une femme atteinte d’une sclérose en plaques dans sa forme progressive primaire permet d’étudier le protocole de traitement selon la différenciation des syndromes (bianzheng). Après un rappel de la physiopathologie selon la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) et celle de la médecine expérimentale, un état des lieux des essais cliniques et des essais comparatifs randomisés (ECR) est réalisé. 

Ørnes – Norvège

Résultats. L’acupuncture peut être utilisée en association avec le traitement classique dans le cadre de la médecine intégrative. Selon les preuves issues des ECR, on peut considérer sa contribution utile et efficace essentiellement dans l’amélioration de la qualité de vie (douleurs, état dépressif). Conclusion. L’utilisation de l’acupuncture dans la sclérose en plaques en ce qui concerne la qualité de vie peut être proposée avec un grade B de présomption scientifique selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé française (HAS). 

Pont 1036m – Cathédrale artique – Tromsø (1979) – Norvège

Fibromyalgies et acupuncture : état des lieux en 2010

Cour d’Honneur Hôtel des Invalides (XVIIIe) – Musée de l’Armée – Paris – France

Résumé : Quelle peut être la place de l’acupuncture dans la fibromyalgie ? Deux revues systématiques et méta-analyses parues l’une en 2007 et la seconde en 2009 ont démontré que l’acupuncture n’était pas recommandée. Pas d’effet bénéfique dans la douleur. Pas de réduction de la fatigue et des trouble du sommeil, pas d’amélioration de l’asthénie physique, ni des troubles de l’humeur et de l’anxiété.

La dernière revue systématique avec méta-analyse sur sept ECR est parue en janvier 2010 et a objectivé enfin un petit effet antalgique, mais ne recommandait toujours pas l’acupuncture en traitement unique. Les mécanismes physiopathologiques sont un peu mieux connus grâce à l’imagerie (IRM fonctionnelle, tomographie par émission de positrons et spectrométrie RM à protons).

Amphithéâtre Austerlitz – Hôtel des Invalides -Paris – France.

Ainsi, on observe par TEP que l’acupuncture  chez le patient fibromyalgique entraîne une augmentation du potentiel de liaison aux récepteurs μ (MOR) dans le système limbique (gyrus cingulaire dorsal et subgénual, insula et amygdale) mais aussi au niveau du noyau caudé, du thalamus, du putamen et du gyrus temporal, signifiant une augmentation des endorphines et endomorphines que l’on n’observe pas par acupuncture placebo. Grâce à la spectrométrie RM, on constate au niveau de l’insula postérieure une corrélation positive entre les douleurs de la fibromyalgie atténuées par l’acupuncture et les valeurs du rapport glutamate/créatine, signifiant une utilisation accrue du glutamate.

L’acupuncture dans le syndrome du canal carpien. Rôle du jing jin du Maître du Coeur. 

Surf sur l’Eisbach – Englischer Garten – Munich – Bavière – Allemagne

Résumé : Le syndrome du canal carpien, conséquence d’une irritation ou d’une compression du nerf médian dans le défilé carpien du poignet est responsable de douleurs nocturnes insomniantes, surtout chez la femme. Après un bref chapitre exposant la nosologie occidentale, 5 observations servent de cadre à la proposition d’un protocole acupunctural basé sur la technique thérapeutique du traitement de la zone tendino-musculaire du méridien du Maître du Coeur (shoujueyin). Les points utilisés sont donc MC 7 (Daling), MC 6 ( Neiguan), MC 5 (Jianshi), MC 9 (Zhongchong), VB 22 (Yuanye) mais également TR 5 (Waiguan), le tout, à la lumière des données de la chronoacupuncture. Pour terminer, sont cités quelques autres protocoles issus de la recherche bibliographique.

Grand Canal – Venise – Italie

A propos d’un cas clinique : intérêt de l’acupuncture dans la maladie de Parkinson 

Moulin à vent – Plantations de thé – District de Boseong – Jeollanam-do – Corée du Sud

Résumé : L’étude d’un cas clinique de maladie de Parkinson, diagnostiqué vide de yin du Foie et du Rein selon la différenciation des syndromes (zheng) de la Médecine Traditionnelle Chinoise objective que l’acupuncture doit être envisagée dans l’arsenal thérapeutique de cette maladie neurodégénérative. En effet, même si les tremblements persistent après cinq mois de traitement, on constate une très nette amélioration des activités de la vie quotidienne avec disparition de la constipation, amélioration de l’insomnie et de l’anxiété, ce que confirment les essais comparatifs randomisés retrouvés dans la littérature. Les mécanismes neurophysiologiques de cette action commencent à être connus. Ils résultent d’une neuroprotection entraînant une inhibition de la microglie avec suppression des réponses inflammatoires (TNF-a, interleukine-1bêta, cyclooxygénase-2), action neurotrophique du BDNF (Brain-derived neurotrophic factor) et du GDNF (Glial cell line-derived neurotrophic factor) mais aussi d’une augmentation des neurones tyrosine hydroxylase dans la substantia nigra.

Moulins à vent sur la colline – Bodrum – Province de Mugla -Turquie