Tableau IV. Description des revues méthodiques et méta-analyses répertoriées (voir texte).

(*) Impact factor (facteur d’impact) est une mesure de l’importance d’une revue scientifique. Il représente, pour une année donnée, le rapport entre le nombre de citations sur le nombre d'articles publiés par un journal, sur une période de référence de deux ans. Les grandes revues de références ont un IF > à 3. Par exemple le Lancet à un IF de 25,8 en 2006. Le CNRS classe les revues en revues de rang A (IF > 0.5) et de rang B (IF < 0.5 ou non indexées).

 

 

. Pathologie

. Auteurs

. Année

 

. Revue

. Impact Factor (*)

Comparaisons

(nombre d’ECR)

. Echelle de qualité

. % haute qualité (**)

 

Conclusions des auteurs - cotation

 

Douleurs musculo-squelettiques

 

 

 

 

 

Law D

2015

(laser-acupuncture)

 

J Acupunct Meridian Stud

0

 

laser-acupuncture factice (42)

absence de traitement (2)

autres traitements (médicaments, exercices, électrothérapie) (7)

Echelle PEDro à 10 items

61%

« Des preuves de qualité modérée soutiennent l'efficacité de l'acupuncture au laser dans les douleurs musculo-squelettiques, lorsqu'il est appliqué à une dose de traitement approprié.  Toutefois, les effets positifs sont vus seulement pour un suivi à long terme et non immédiatement après l'arrêt du traitement ». Cotation ¬¬

 

Lee  MS 

2008

(chimiopuncture au venin d’abeille ± acupuncture)

The Journal of Pain

4,01

acupuncture + injection saline (4)

injection saline (1)

acupuncture seule (6)

 

 

Jadad (**)

55%

« Les résultats de cette revue systématique et méta-analyse suggèrent l'efficacité de la chimiopuncture au venin d’abeille dans le traitement de la douleur musculo-squelettique ». Cotation. ¬¬¬

 

Tough EA 

2008

(triggers points)

 

 

European Journal of Pain

2,92

acupuncture factice (4)

absence de traitement (1)

acupuncture hors triggers points(2)

 

Echelle à 4 items

43%

« En conclusion, il existe des preuves limitées en faveur de l’acupuncture appliquée directement dans les triggers points par rapport aux soins standard. Bien que le résultat de la méta-analyse acupuncture versus placebo n'est pas   statistiquement significatif, l’orientation générale pourrait être compatible avec un effet de l’acupuncture dans le syndrome myofascial ». Cotation ¬

 

Fibromyalgie

 

 

 

 

 

Yang B

2014

 

J Tradit Chin Med

0,71

 

acupuncture factice (3)

traitement médicamenteux (5)

exercices + antidépresseurs (1)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

27%

« Comparé à l’acupuncture factice, il n’y a pas assez d’évidence pour montrer l’efficacité de l’acupuncture dans la fibromyalgie. Certaines preuves témoignent de son efficacité versus médicaments dans des essais qui ne sont pas de haute qualité. L’acupuncture combinée avec les médicaments et les exercices augmentent le seuil de la douleur à court terme ». Cotation : ¬¬

 

Cao H  

2013

 

Evid Based Complement Alternat Med

1,88

acupuncture factice (8)

médicaments (9)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

25%

« La stimulation du point d'acupuncture semble être efficace dans le traitement de la fibromyalgie par rapport aux médicaments ». Cotation : ¬¬

 

Deare JC 

2013

 

Cochrane Library

6,03

acupuncture factice (6)

médicaments + exercices (1)

absence de traitement (1)

autre acupuncture (1)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

25%

« Il y a des preuves de niveau faible à modéré que l'acupuncture améliore la douleur et la raideur par rapport à l'absence de traitement et au traitement standard chez les personnes atteintes de fibromyalgie. Il y a des preuves de niveau modéré que l'acupuncture ne diffère pas de l'acupuncture simulée dans la réduction de la douleur ou la fatigue, ou améliore le sommeil ou le bien-être global. L’électro-acupuncture (EA) est probablement meilleure que l’acupuncture manuelle (MA) pour la douleur et la réduction de la raideur, l'amélioration du bien-être global, le sommeil et la fatigue. L'effet dure jusqu'à un mois, mais n'est pas maintenue à six mois de suivi. MA n'améliore probablement pas la douleur ou la fonction physique. L’acupuncture parait sûre. Les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent envisager d'utiliser l’EA seul ou avec les exercices et les médicaments ». Cotation : ¬

 

Wang X  

2011

 

Acupuncture Research

0,82

acupuncture seule

Amitryptiline

Brufen

traitement conventionnel

nd

« L'acupuncture a un effet positif dans la fibromyalgie, et l'acupuncture combinée avec la médecine occidentale peut renforcer l'effet curatif ». Cotation : ¬¬

 

Cao H

2010

 

J Altern Complement Med

1,58

 

acupuncture factice (6)

traitement conventionnel (18)

absence de traitement (1)

entretien (1)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

28%

« La Médecine Traditionnelle Chinoise semble être efficace pour traiter la fibromyalgie. Toutefois, d'autres grands essais, rigoureusement conçus sont nécessaires en raison de la rigueur méthodologique insuffisante des essais inclus ». Cotation : ¬¬

 

Langhorst J  

2010

 

Rheumatology

4,47

acupuncture factice (7)

 

Van Tulder à 11 items

71%

« Malgré une forte évidence sur la réduction de la douleur à la fin du traitement, un petit effet analgésique de l'acupuncture était présent à long terme qui, cependant, n'a pas été clairement distinguée de biais. Ainsi, l'acupuncture ne peut pas être recommandée pour la gestion de la fibromyalgie ». Cotation : ¬

 

Mayhew E  

2006

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (3)

autre intervention (1)

absence de traitement (1)

Jadad

60%

« Les essais cliniques rigoureux ne permettent pas de conclure à une efficacité symptomatique de l’acupuncture dans la fibromyalgie ». Cotation : Ø

 

Sim J  

2002

Clinical Journal of Pain

2,71

acupuncture factice (1)

Echelle interne à 100pts

100%

« Les résultats sur un essai de bonne qualité sont encourageants, mais nécessite d’autres études ». Cotation : ¬

 

Berman BM  

1999

 

Journal of Family Practice

1,33

 

acupuncture factice (2)

absence de traitement (1)

Jadad

33%

« Reposant sur une étude de bonne qualité, les données scientifiques indiquent une amélioration symptomatique significative comparée au traitement factice mais la durée d'effet est inconnue ». Cotation : ¬

 

Arthrose

 

 

 

 

 

Manyanga T

2014

 

 

BMC Complementary and Alternative Medicine

2,02

acupuncture factice (5)

absence de traitement (1)

soins usuels (6)

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

27%

« L'acupuncture est associée à une réduction significative de l'intensité de la douleur, à l'amélioration de la mobilité et de la qualité de vie fonctionnelle. Alors que les différences ne sont pas aussi grandes que manifestées dans d’autres revues, les preuves actuelles supportent l'utilisation de l'acupuncture comme une alternative aux analgésiques classiques chez les patients souffrant d'arthrose ». Cotation ¬¬

 

Manheimer 2010

(arthrose périphérique)

Cochrane Library 6,03

 

acupuncture factice (9),

autre traitement actif (4)

liste d’attente (4)

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

37,5%

« L’acupuncture factice montre des résultats statistiquement significatifs. Toutefois, ces avantages sont de petite taille, ne répondent pas à nos seuils prédéfinis pour la pertinence clinique et sont probablement dus au moins en partie à l'effet placebo dû à la procédure en aveugle  incomplète. En attendant, l'acupuncture dans l'arthrose des articulations périphériques suggère des résultats statistiquement significatifs et cliniquement pertinents ». Cotation ¬¬¬

 

Kwon YD 

2006

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (8)

autre intervention factice (2)

autre intervention (9)

liste d’attente (2)

éducation (3)

Jadad

89%

« Les essais suggèrent un effet spécifique de l’acupuncture sur la douleur de l’arthrose périphérique. Du fait de son innocuité l’acupuncture apparait fortement recommandée, particulièrement dans la gonarthrose». Cotation ¬¬¬

 

Ernst E 

1997

 

Scandinavian Journal of Rheumatology

1,69

 

acupuncture factice (7)

absence de traitement (2)

autre traitement (4)

nd

« La notion que l’acupuncture est supérieure à une fausse acupuncture sur la douleur associée à l’arthrose n’est pas confortée par les données publiées des études contrôlées. Les deux méthodes semblent avoir des effets positifs similaires ». Cotation ¬¬

 

Polyarthrite rhumatoïde

 

 

 

 

 

Sun ZL 

2014

(moxibustion)

 

Eur J of Int Med

2,89

médecine occidentale (8)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

0%

« Bien que la méta-analyse a montré des effets favorables seule ou en association avec la médecine occidentale, il est difficile de tirer des conclusions définitives pour savoir si la moxibustion est une intervention efficace pour le traitement de la PR en raison de la petite taille de l'échantillon d'ECR admissibles et le risque élevé de biais entre les ECR disponibles ». Cotation ¬

 

Choi TY 

2011

(moxibustion)

Clin Rheumatol

1,77

médecine occidentale (3)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

0%

« Cette méta-analyse suggère une efficacité supérieure de la moxibustion versus médicaments allopathiques dans la polyarthrite rhumatoïde ».  Cotation ¬

 

Lee  MS  

2008

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (4)

AINS (1)

traitement conventionnel (3)

 

Jadad

37 ?5%

« En conclusion, l’acupuncture réelle versus acupuncture factice n’a pas réussi a montré des effets spécifiques sur la douleur des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ». Cotation Ø

 

Casimoro L  

2002

 

Cochrane Library

6,03

acupuncture factice (2)

 

Jadad

100%

« L’acupuncture n’a pas d’effet sur les critères de jugement étudiés, mais ces conclusions sont limitées par des considérations méthodologiques telles que le type d’acupuncture (acupuncture ou électro-acupuncture), le site de l’intervention, le faible nombre d’études cliniques et les faibles effectifs des études incluses ». Cotation Ø

 

Arthrite goutteuse

 

 

 

 

Lee WB 

2013

 

 

 

Rheumatology

4,47

autre acupuncture (1)

médicaments (8)

autre chimiopuncture (1)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

0%

« Les résultats des études incluses suggèrent que l'acupuncture est efficace comme thérapie complémentaire pour les patients atteints d'arthrite goutteuse ». Cotation ¬¬

 

Epicondylalgie

 

 

 

 

 

Tang H   

2015

(fonction articulaire)

 

Evidence-Based Complementary and Alternative Médicine

1,88

acupuncture factice (2)

blockage therapy (2)

Echelle à 6 items

50%

« Du fait du petit nombre d'études incluses de mauvaise qualité méthodologique, aucune conclusion ferme ne peut être tirée sur l’effet de l'acupuncture sur l’état fonctionnel et myodynamique du coude dans l’épicondylalgie ». Cotation Ø

 

Gadeau M  

2014

 

BMC Complementary and Alternative Medicine

2,02

acupuncture factice (3)

autre forme d’acupuncture (7)

traitement standard (10)

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

21%

« Des études de qualité moyenne suggèrent que l'acupuncture est plus efficace que l'acupuncture factice. Les conclusions concernant l'acupuncture versus traitement conventionnel, et l'acupuncture et la moxibustion combinée versus acupuncture manuelle seule sont limitées de par la qualité méthodologique de ces études ». Cotation ¬¬¬

 

Chang WD  

2014

 

Am J Chin Med

2,79

acupuncture factice (4)

acupuncture non-points (5)

Echelle de PEDro à 11 items

67%

 

« L’acupuncture manuelle est efficace sur la douleur à court terme dans l’épicondylalgie. Toutefois, son effet analgésique à long terme est léger. Elle produit plus d’effet analgésique que la laser-acupuncture ». Cotation ¬¬

 

Buchbinder R  

2007

 

American Family Physician

2,17

acupuncture factice

absence de traitement

nd

« Des ECR de petite taille et de qualité méthodologique faible donnent des preuves contradictoires sur les effets de l'acupuncture, du laser-acupuncture, et de l'électro-acupuncture dans le tennis elbow ». Cotation ¬

 

Bisset L  

2005

 

British Journal of Sports Medicine

1,85

acupuncture factice (3)

autre intervention (1)

Echelle interne à 15 critères

100%

« Il existe un certain niveau de preuve à court terme en faveur de l’acupuncture versus placebo dans l’épicondylalgie ». Cotation ¬¬¬

 

Trinh KV  

2004

 

Rheumatology

4 ,47

 

acupuncture factice (4)

autre intervention (2)

Jadad

100%

« Il y a un fort niveau de preuve suggérant que l’acupuncture est efficace dans le traitement à court terme de la douleur de l’épicondylite ». Cotation ¬¬

 

Green S 

2002

 

Cochrane Library

6,03

acupuncture factice (3)

absence de traitement (1)

Critères de la Cochrane Collaboration

50%

« Les preuves sont insuffisantes pour conseiller ou non l’emploi de l’acupuncture (aiguilles ou laser) pour traiter l’épicondylite ». Cotation Ø

 

Epaule douloureuse

 

 

 

 

 

Dong W

2015

(Impingement syndrome)

Medicine (Baltimore)

4,25

exercices  (2)

 

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

100%

« Pour les patients qui cherchent une option de traitement non chirurgical à un stade précoce de l’impingement syndrome, l'acupuncture doit être considéré comme un choix de première intention ». Cotation ¬¬

 

Wang KF  

2015

(points ashi)

Chin J Integr Med

1,21

acupuncture conventionnelle

 (7)

médicaments (1)

absence de traitement (1)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

nd

 

« La stimulation des points ashi pourrait être supérieure à l'acupuncture conventionnelle, le traitement médicamenteux et l’absence de traitement dans l'épaule douloureuse ». Cotation ¬¬

 

Vickers AJ  

2012

 

Arch Int Med

17,33

acupuncture factice (3)

soins usuels (1)

 

 

nd

100%

« Les patients recevant l'acupuncture avaient moins de douleur, avec un score de douleur à l'épaule de 0,62 (0,46 - 0,77) SDs inférieure au groupe contrôle factice ». Cotation ¬¬

 

Green S  

2005

 

Cochrane Library

6,03

acupuncture factice (3)

autres interventions (5)

autre acupuncture (2)

 

Jadad

33%

« Les preuves sont insuffisantes pour recommander l’acupuncture dans l’épaule douloureuse bien qu’il semble y avoir un effet bénéfique sur la douleur et la fonction articulaire ». Cotation ¬

 

Grant HJ

2004

 

Journal of Hand Therapy

2

 

acupuncture factice (1)

100%

« Les meilleures données disponibles sont en faveur de l’acupuncture ». Cotation ¬¬

 

Michener LA

2004

 

Journal of Hand Therapy

2

acupuncture factice (1)

intervention factice (1)

autre intervention (1)

Echelle à 23 items

(69 points)

100%

« Les résultats des essais en acupuncture sont équivoques ». Cotation ¬

 

Johansson K et  

2002

British Journal of General Practice

1,63

acupuncture factice (1)

 

Echelle de 1 à 5

100%

« L’acupuncture est un traitement fiable à court terme et son niveau de preuve est modérée dans le syndrome sous-acromial ». Cotation ¬¬

 

Epaule gelée

 

 

 

 

 

Peng WN

2007

 

World Journal of Acupuncture- Moxibustion

0

acupuncture factice (3)

autre intervention (3)

Equivalent du Jadad

100%

« Il y a une preuve modérée que l’acupuncture améliore la douleur, la fonction articulaire, l’amplitude articulaire et la qualité de vie ». Cotation ¬¬

 

Cervicalgies et lombalgies

 

 

 

 

 

Smith LA  

2000

 

Pain

4,3

 

acupuncture factice (8)

absence d’intervention (1)

liste d’attente (3)

autre intervention (2)

Echelle interne à 16 items

38%

 

« Les données scientifiques des études fiables indiquent l'absence de preuve en faveur de l’acupuncture pour les cervicalgies et lombalgies ». Cotation Ø

 

Cervicalgies

 

 

 

 

 

Yuan  QL 

2015

 

 

PLoS One

3,23

acupuncture factice (7)

TENS factice (3)

autres traitements (5)

tractions cervicales (1)

liste d’attente (1)

Cochrane Back Review Group Quality à 12 Items

45%

« L’acupuncture, l’acupression et les ventouses pourraient être efficaces dans le traitement de la douleur et de l'invalidité associées aux cervicalgies chroniques et aux lombalgies chroniques à court terme ». Cotation ¬¬

 

Kan LL 

2013

(aiguille scalpel)

 

China J of Orthopaedics and traumatology

0

 

acupuncture (nd)

tractions cervicales (nd)

 

nd

(qualité faible)

« Par rapport à l’acupuncture et aux tractions cervicales, l'efficacité globale de la thérapeutique par aiguille scalpel est plus élevée ».

Cotation ¬¬

 

Graham N 

2013

 

 

The Open Orthopaedics Journal

0

acupuncture factice (4)

laser factice ou tens (4)

absence de traitement (2)

massages (1)

tractions cervicales (2)

échelle d'AMSTAR à 11 points

nd

« En l’état actuel, l’évidence est en faveur de l’acupuncture, du laser et des tractions intermittentes dans la cervicalgie chronique ». Cotation ¬¬

 

Moon TW

2013

(Whisplash syndrome)

 

Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine

1,88

acupuncture factice (3)

relaxation (1)

médicaments + physiothérapie (1)

physiothérapie + exercices (1)

tractions cervicales (2)

échelle à 6 items

17%

« La preuve de l'efficacité de l'acupuncture, de l’électro-acupuncture et de la technique de puncture sèche » pour le traitement du whisplash syndrome est limitée ». Cotation ¬

 

Vickers AJ 

2012

 

Arch Intern Med 17,33

 

acupuncture factice (3),

soins usuels (2)

 

nd

100%

« Les patients recevant l'acupuncture avaient moins de douleur, avec des scores qui étaient de 0,23 (IC à 95% 0,13 à 0,33), 0,16 (IC à 95% 0,07 à 0,25) et 0,15 (IC 95%, 0.07-0.24) DS inférieur au groupe contrôle factice pour les lombalgies et les cervicalgies, l'arthrose et les céphalées chroniques, respectivement. Les tailles d'effet par rapport au groupe contrôle absence d’acupuncture furent 0,55 (IC 95%, 0,51 à 0,58), 0,57 (IC à 95%, de 0,50 à 0,64) et 0,42 (IC 95%, 0.37-0.46) de SDs. L'acupuncture est efficace pour le traitement de la douleur chronique et est donc une option raisonnable de référence. Des différences significatives entre l'acupuncture réelle et factice indiquent que l'acupuncture est plus qu'un placebo. ». Cotation ¬¬¬

 

Wang YW

2011

(acupuncture abdominale)

 

Acupuncture Research

0,82

 

acupuncture (nd)

électro-acupuncture (nd)

tractions cervicales (nd)

 

Jadad

12,5%

« À l'heure actuelle, il n'y a aucune preuve suffisante pour prouver que dans le traitement de l'arthrose cervicale, l'acupuncture abdominale est supérieure à l'acupuncture de routine, l’électro-acupuncture et les tractions ». Cotation ¬¬

 

Fu  LM   

2009

 

J Altern Complement Med

1,58

 

acupuncture factice (5)

autre intervention factice (6)

traitement actif (3)

absence de traitement (1)

Jadad

85%

« La méta-analyse confirme l'efficacité à court terme et l'efficacité de l'acupuncture dans le traitement de la cervicalgie ». Cotation ¬¬

 

Trinh K

2007

 

Spine

2,18

 

acupuncture factice (3)

autre intervention factice (3)

autre intervention (3)

liste d’attente (1)

Jadad

40%

« Il y a une preuve modérée en faveur d’un effet antalgique de l’acupuncture comparée aux traitements factices ». Cotation ¬

 

Kjellman GV  1999

 

Scandinavian Journal of Rehabilitation Medicine

0,51

autre intervention factice (2)

autre intervention (1)

absence d’intervention (1)

Echelle interne à 100 points

25%

« L’acupuncture n’est pas supérieure à une intervention factice dans un essai de haute qualité ». Cotation Ø

 

White AR

 1999

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (11)

autre intervention (4)

liste d’attente (1)

Jadad

57%

« Les données disponibles ne permettent pas de conclure à l’efficacité de l’acupuncture dans les cervicalgies ». Cotation Ø

 

Lombalgies

 

 

 

 

 

Yuan QL 

2015

 

 

PLoS One

3,23

acupuncture factice (7)

traitement factice (3)

autres traitements (5)

tractions cervicales (1)

liste d’attente (1)

Cochrane Back Review Group Quality  à 12 Items

18%

« L’acupuncture, l’acupression et les ventouses pourraient être efficaces dans le traitement de la douleur et de l'invalidité associées aux cervicalgies chroniques et aux lombalgies chroniques à court terme ». Cotation ¬¬¬

 

Hu X 

2014

 

Chinese Journal of Integrative Médicine

1,22

 

Tractions cervicales (7)

médicaments (5)

infiltration épidurale (2)

soins usuels (8)

 

nd

« Une amélioration favorable a été trouvée en faveur des traitements d'intégration (acupuncture combinée avec traction / médicaments / péridurale injection / soins habituels) versus médecine conventionnelle seule ». Cotation ¬¬

 

Xu M 

2013

 

Am J Chin Med

2,75

acupuncture factice (8),

autres traitements (5)

absence de traitement (5)

 

Echelle de Van Tulder à 11 items

92%

« L’acupuncture obtient de meilleurs résultats par rapport à d'autres traitements ». Cotation ¬¬

 

Lam M 

2013

 

Spine

2,19

 

acupuncture factice (4)

médicaments (3)

TENS (3)

soins usuels (10)

absence de traitement (5)

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

22%

 

« Cette revue systématique montre que l'acupuncture peut avoir un effet favorable sur la douleur et les limitations fonctionnelles auto-déclarées sur les lombalgies chroniques non spécifiques ». Cotation ¬¬¬

 

Vickers AJ 

2012

 

Arch Intern Med 17,33

 

acupuncture factice (7)

soins usuels (4)

conseils non spécifiques (1)

conseils spécifiques (1)

 

nd

100%

« Les patients recevant l'acupuncture avaient moins de douleur, avec des scores qui étaient de 0,23 (IC à 95% 0,13 à 0,33), 0,16 (IC à 95% 0,07 à 0,25) et 0,15 (IC 95%, 0.07-0.24) DS inférieur au groupe contrôle factice pour les lombalgies et les cervicalgies, l'arthrose et les céphalées chroniques, respectivement. Les tailles d'effet par rapport au groupe contrôle absence d’acupuncture furent 0,55 (IC 95%, 0,51 à 0,58), 0,57 (IC à 95%, de 0,50 à 0,64) et 0,42 (IC 95%, 0.37-0.46) de SDs. L'acupuncture est efficace pour le traitement de la douleur chronique et est donc une option raisonnable de référence. Des différences significatives entre l'acupuncture réelle et factice indiquent que l'acupuncture est plus qu'un placebo ». Cotation ¬¬¬

 

Hutchinson AJ 

2012

 

J Orthop Surg Res

1,39

acupuncture factice (4)

placebo tens (1)

traitement usuel (3)

absence d’acupuncture (1)

 

nd

« Cette revue fournit des preuves que l'acupuncture est plus efficace que l'absence de traitement, mais aucune conclusion ne peut être tirée quant à son efficacité versus autres modalités de traitement car les éléments de preuve sont contradictoires ».

Cotation ¬¬

 

Yuan QL 

2008

 

Spine

2,19

 

acupuncture factice (10),

soins usuels (8)

absence de traitement (3)

 

Echelle de Van Tulder à 11 items

70%

« L’acupuncture versus absence de traitement, et comme adjuvant au traitement classique, devrait être préconisée dans les guidelines européens pour le traitement de la lombalgie chronique ». Cotation ¬¬

 

Manheimer E

2005

 

Annals of Internal  Medicine

10,09

 

acupuncture factice (5)

autre intervention factice (3)

autre intervention (8)

absence de traitement (9)

 

Jadad

62%

+ critères de la Cochrane Collaboration

42%

« L’acupuncture est efficace dans les lombalgies chroniques. Il n’y a pas de preuve suggérant une efficacité supérieure de l’acupuncture comparée aux autres thérapeutiques ».

Cotation ¬¬¬

 

Furlan A

2005

 

Spine

2,19

 

acupuncture factice (13)

autre acupuncture (12 )

autre intervention (14)

absence de traitement (3)

 

Critères de la Cochrane Collaboration

42%

« L’acupuncture est supérieure à l’acupuncture factice, à l’absence de traitement et à un traitement conventionnel seul sur la douleur et l’amélioration fonctionnelle à court terme dans les lombalgies chroniques ». Cotation ¬¬¬

 

Ernst E

2002

 

Schmerz

0,66

acupuncture factice (7)

autre intervention (3)

liste d’attente (2)

Jadad

90%

« Globalement, l’acupuncture est supérieure aux diverses interventions contrôles. Toutefois les preuves sont insuffisantes pour déterminer si l’acupuncture est supérieure au placebo ». Cotation ¬¬

 

Strauss AJ

1999

Chiropractic Journal of Australia

0

acupuncture factice (2)

liste d’attente (2)

Echelle interne à 100 pts

0%

« L'efficacité pour les lombalgies chroniques n'a pas été démontrée par des études cliniques de bonne qualité ». Cotation Ø

 

Van Tulder MW

1999

 

Spine

2,19

 

acupuncture factice (4)

absence de traitement (2)

autre intervention (4)

absence de traitement (4)

Jadad

18%

« On ne peut pas conclure clairement à l’efficacité de l’acupuncture dans les lombalgies ». Cotation ¬

 

Ernst E  

1998

 

Archives of Internal Medicine

8,02

acupuncture factice (7)

autre intervention (3)

liste d’attente (2)

Jadad

88%

« Les résultats combinés indiquent que l'acupuncture est supérieure aux interventions contrôles mais pas aux interventions factices ». Cotation ¬¬

 

Lombalgies aiguës

 

 

 

 

 

Lee JH 

2013

Clin J Pain

2,70

acupuncture factice (2)

AINS (5)

 

Cochrane Back Review Group Quality à 12 items

nd

« La preuve actuelle est encourageante en faveur de l'acupuncture versus médicaments pour l'amélioration des symptômes de la lombalgie aiguë. Pour la douleur, l’acupuncture est meilleure que l'acupuncture factice dans la lombalgie aiguë ». Cotation ¬¬

 

Hernie discale lombaire

 

 

 

 

 

Li X   

2015

(aiguilles chaudes)

Journal of Evicence-based Complementary and Alternative Medicine

1,88

acupuncture (8)

AINS (2)

manipulations (5)

médecine chinoise (1)

 

Cochrane Review Handbook 5.0 à 6 items

6,6%

 

« La moxibustion à l’aiguille chauffée est supérieure à l'acupuncture et aux manipulations sur le taux d'efficacité, avec un excellent taux, et sur le contrôle de la douleur pour une hernie discale lombaire, mais il est similaire aux AINS et à la médecine chinoise».  Cotation ¬

 

Luo S 

2005

 

 

Journal of Clinical Acupuncture and Moxibustion

0

nd

 

Jadad

nd

« L'acupuncture et les thérapies d'intégration avec l'acupuncture est efficace dans la hernie discale lombaire, et celles-ci sont supérieurs à l'acupuncture seule ». Cotation ¬¬

 


Sciatique

 

 

 

 

 

Ji M 

2015

 

 

Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine

1,88

traitement standard (AINS, cortisone)

 

Cochrane Handbook, Version 5.1.0.

8%

« L'acupuncture peut être efficace pour traiter la douleur associée à la sciatique ». Cotation ¬¬

 

Qin Z

2015

 

Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine

1,88

acupuncture factice (1)

médicaments (AINS) (10)

 

 

Cochrane Handbook, Version 5.1.0.

 

« En conclusion, les résultats de cette revue systématique suggèrent que l'acupuncture est plus efficace sur la douleur et l'évaluation globale de la sciatique par rapport aux AINS (ibuprofène, méloxicam, et diclofénac) ». Cotation ¬¬

 

Luijsterburg PA

2007

 

European spine of journal

1,76

acupuncture factice

 

Jadad

100%

« Il n’y a pas de preuve d’efficacité de l’acupuncture dans la lombosciatique ». Cotation Ø

 

Coxarthrose

 

 

 

 

 

Manheimer 2010

Cochrane Library 6,03

 

acupuncture factice (1),

éducation et exercices (1)

exercices seuls (1)

liste d’attente (1)

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

25,%

« Un seul essai sur quatre est inclus dans la méta-analyse et montre un effet significatif versus liste d’attente dans la coxarthrose.». Cotation ¬

 

Kwon 2006

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (1),

éducation et exercices (1)

exercices seuls (1)

 

Jadad

33%

« D'autres études sont nécessaires pour montrer un effet spécifique de l’acupuncture pour l’arthrose de la hanche». Cotation ¬

 

Genou douloureux

 

 

 

 

 

Hou PW 

2015

 

J Tradit Complement Med.

0,271

acupuncture factice (1),

éducation (1)

 

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

50%

« Cette revue suggère que l'acupuncture est une intervention prometteuse sur la douleur et le qigong est une méthode efficace pour le traitement fonctionnel ».  Cotation ¬¬

 

Corbett MS 

2013

 

 

Osteoarthritis Cartilage

4,165

acupuncture factice (15)

tens (3)

glaçage (1)

renforcement musculaire (1)

Echelle de qualité à 14 items

13,6%

« La méta-analyse indique que l'acupuncture peut être considéré comme l'un des traitements physiques plus efficaces pour soulager la douleur de l'arthrose du genou dans à court terme ».

Cotation ¬¬¬

 

Cao L 

2012

 

Saudi Med J

0,55

acupuncture factice (10),

traitement standard (6),

liste d’attente (5)

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

79%

« L’acupuncture est plus efficace que l’acupuncture factice, le traitement standard, ou l’absence de traitement sur la douleur et la fonction articulaire dans la gonarthrose ».  Cotation ¬¬¬

 

Vickers AJ 

2012

 

Arch Intern Med 17,33

 

acupuncture factice (6),

soins usuels (2)

soins auxiliaires (8)

soins non spécifiques (4)

conseils (2)

 

nd

« Les patients recevant l'acupuncture avaient moins de douleur, avec un score pour l'arthrose du genou qui étaient de 0,16 (IC 95%, 0.07-0.25) SDs inférieures au contrôle factice pour l'arthrose ; la taille de l'effet par rapport au groupe contrôle non acupuncture étaient de 0,57 (IC 95%, 0.50-0.64) de SDs. L'acupuncture est efficace pour le traitement de la douleur chronique et est donc une option raisonnable de référence. Des différences significatives entre l'acupuncture réelle et factice indiquent que l'acupuncture est plus qu'un placebo. ».

 

Manheimer E

2010

 

Cochrane Library 6,03

 

acupuncture factice (9),

autre traitement actif (4)

liste d’attente (4)

Cochrane Back Review Group Quality à 11 items

46,%

« L’acupuncture factice montre des résultats statistiquement significatifs. Toutefois, ces avantages sont de petite taille, ne répondent pas à nos seuils prédéfinis pour la pertinence clinique et sont probablement dus au moins en partie à l'effet placebo dû à la procédure en aveugle  incomplète. En attendant, l'acupuncture dans l'arthrose des articulations périphériques suggère des résultats statistiquement significatifs et cliniquement pertinents ». Cotation ¬¬¬

 

Manheimer E 

2007

 

Annals internal of medecine

10,09

 

acupuncture factice (5),

autre intervention factice (3)

autre intervention (2),

liste d’attente (4)

Critères de la Cochrane Collaboration

73%

« L’acupuncture est plus efficace que le traitement usuel à court et à long terme et que l’absence de traitement à court terme sur la douleur et la fonction articulaire. Elle n’est pas plus efficace que l’acupuncture factice ». Cotation ¬¬¬

 

White AR

2007

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (9),

autre intervention (3),

absence de traitement (1)

liste d’attente (2)

Echelle à 9 pts

(M=75%)

« L’acupuncture est supérieure à l’acupuncture factice et à l’absence de traitement additionnel sur la douleur et la fonction articulaire dans le genou douloureux chronique ». Cotation ¬¬¬

 

Bjordal JM

2007

 

BMC musculoskeletal disorders

1,46

acupuncture factice (7)

 

Jadad

91%

« L’électro-acupuncture en traitement intensif de 2 à 4 semaines parait avoir un effet antalgique à court terme sur la gonarthrose ». Cotation ¬¬

 

Kwon YD 

2006

 

Rheumatology

4,47

 

acupuncture factice (7)

autre intervention factice (1)

autre intervention (7)

liste d’attente (2)

éducation (2)

Jadad

58%

« Les essais suggèrent un effet spécifique de l’acupuncture sur la douleur de l’arthrose périphérique. Du fait de son innocuité l’acupuncture apparait fortement recommandée, particulièrement dans la gonarthrose». Cotation ¬¬¬

 

Fernandez A

2002

 

Atencion primaria

0,89

acupuncture factice (2),

absence de traitement (1)

autre traitement (1)

Critères de la Cochrane Collaboration

25%

« Le niveau de preuve de l’efficacité de l’acupuncture dans la gonarthrose n’est pas concluant ». Cotation Ø

 

Ezzo J

2001

 

Arthritis and rheumatism

7,42

acupuncture factice (3),

autre intervention (2),

liste d’attente (2)

Jadad

57%

« Les données disponibles suggèrent que l’acupuncture peut jouer un rôle dans le traitement de la gonarthrose ». Cotation ¬¬

Entorse de la cheville

 

 

 

 

Park J 

2013

 

BMC Complement Altern Med

2,02

autres traitements (17)

 

Cochrane Review Handbook 5.0. à 6 items

12%

« Bien que beaucoup plus de participants des groupes d'acupuncture ont rapporté une amélioration globale des symptômes par rapport à aux groupes contrôles, compte tenu des biais méthodologiques et du petit nombre d'études de haute qualité, les données disponibles sont insuffisantes pour recommander l'acupuncture comme une option fondée sur des preuves ». Cotation. ¬

Talalgie

 

 

 

 

Clark RJ 

2012

 

Acupunct Med

1,5

acupuncture factice (1)

acupuncture à l’opposé (1),

acupuncture standard (1)

laser-acupuncture (1)

traitement standard (2)

QI, STRICTA et CONSORT

40%

« Il existe des preuves soutenant l'efficacité de l'acupuncture dans la talalgie plantaire. Ceci est comparable aux preuves disponibles pour les interventions classiquement utilisées, tels que les étirements, les attelles de nuit ou la dexaméthasone ».

Cotation ¬¬