Reportages

Tours jumelles Petronas de Kuala Lumpur (1998) – Malaisie

Brèves sur l’art de vieillir avec l’acupuncture : XXIIes journées de la FAFORMEC

Marché de Noël – Grand-Place – Bruxelles – Belgique

 Résumé : Deux journées de congrès à Bruxelles ont permis d’aborder l’acupuncture et ses techniques associées (taijiquanqigong, électroacupuncture, phythothérapie chinoise, diététique, auriculothérapie) sur l’Art de vieillir. Ce thème très riche a touché à tous les champs de la médecine : rhumatologie avec lombarthrose, cervicarthrose et ses polyarthralgies diverses ; dermatologie avec le traitement des rides ; gynécologie avec les bouffées de chaleur ; obstétrique et fertilité avec la procréation médicale assistée tardive et l’infertilité masculine ; neurologie avec la maladie de Parkinson ; urologie avec les incontinences urinaires ; cancérologie ; hématologie ; psychiatrie, etc.. De la sinologie par l’étude des Classiques de la médecine chinoise à la médecine factuelle de l’evidence-based medicine, en passant par la chronoacupuncture, l’épigénétique ou même la défense professionnelle de la profession, chaque congressiste a pu trouver dans ce congrès de quoi nourrir sa passion à soigner par la médecine chinoise. 

Grand-Place – Bruxelles – Belgique

La Volonté et la Force

Marc Piquemal nous a quittés le dimanche 13 avril 2014, trois semaines après avoir participé à ce qui allaient être ses derniers Échanges George Soulié de Morant (22 mars). Il avait consacré une grande partie de sa vie professionnelle à la recherche en Biophysique appliquée à la médecine et à l’Acupuncture.

Dr Marc Piquemal à Paris – France

Jo est parti

Georges Willem, Jo pour nous, est parti ce 17 avril 2015 à Seclin, comme il avait vécu, sans déranger qui que ce soit. A la question, « Tu veux quʼon tʼaide ? », «  non, non, ça ira ! » répondait-il toujours. Affligé par sa myopathie, il ne se plaignait jamais, mais au contraire continuait à donner pour ses patients et à transmettre sa connaissance.

Mais la vie commençait à être pesante pour lui. Lʼesprit était toujours vif, mais le corps suivait difficilement…

Georges Willem à son bureau – Wattignies – Hauts-de-France

Interview éditions Elsevier Masson

Précis d’acupuncture médicale occidentale Adrian White, Mike Cummings, Jacqueline Filshie, Jean-Marc Stéphan

À l’occasion de la parution de l’ouvrage Précis d’acupuncture médicale occidentale, Jean-Marc Stéphan, le traducteur de ce livre, répond à nos questions.

Le médecin en Chef de l’Armée de l’Air Borsarello

Au sein de l’Association Scientifique des Médecins Acupuncteurs de France et de l’Ecole Française d’Acupuncture, le Dr Jean, F. Borsarello, pionnier de la première heure a côtoyé tous les grands noms de l’Acupuncture Française : Cantoni, Olivo, Huard, Martiny, Husson, Grall, Pontigny, Jarricot, Fourmont, Duron, Choain, Auteroche, Niboyet et tant d’autres. Toutefois, il s’en distingue par l’empreinte scientifique avant-gardiste qu’il laisse à une médecine qui se veut traditionnelle.

Jean F. Borsarello

Art, preuves et défis en acupuncture : congrès ICMART 2007 à Barcelone

Casa Baltto de Gaudi et Jujol – 1877 – Barcelone – Espagne

Du premier au 3 juin 2007, Barcelone a été le siège du congrès international ICMART de l’acupuncture. Le thème en était « art, preuves et défis ». Parler de l’art médical dans une perspective tout à fait traditionnelle, actualiser les données et preuves scientifiques et enfin aborder de nouveaux challenges en élaborant de nouvelles théories, tel était l’esprit de ce congrès organisé par l’équipe performante de la section d’acupuncture du Col.legi Oficial de Metges de Barcelona menée par sa Présidente le Dr Isabel Giralt. A l’image de la ville, les traits dominants de ce congrès ont été le dynamisme de la discipline et à faire montre, au fil des thèmes et des communications, de la modernité de son questionnement médical vis-à-vis à la fois des critères scientifiques, de la connaissance médicale et des demandes sociales de soins. Science et tradition ne semblent plus être des catégories pertinentes pour comprendre l’évolution des interrogations et des pratiques, qui n’adopte plus comme références des cadres historiquement construits, mais recherche des réponses où problématisation et rationalité en contexte trouvent le chemin de l’efficace, autrement dit de la Voie, et en l’espèce de la voie de la santé.

Sagrada Familia de  Antoni Gaudí – 1882 – Barcelone – Espagne

Vu pour vous à la télévision

Le samedi 23 octobre 2004, à 14 h 50, France 2 a diffusé un documentaire de 52 minutes sur la Médecine Chinoise. Ce film de Miroslav Sebestik, produit par Les Films à Lou à Paris, montrait que bien qu’utilisant la médecine scientifique occidentale, la Chine semblait rester fidèle à la plupart de ses théories initiales. Et c’est une plongée dans la médecine traditionnelle avec interrogatoire précis, prise de pouls, examen de langue, pharmacopée etc. Sous la conduite d’Éric Marié le film décrypte et analyse parfaitement la philosophie qui sous-tend le système médical chinois.

Place Tian’anmen – porte de la Paix Céleste -Dynastie Ming XVII – Pékin – Chine

A cette heure de grande écoute, Éric Marié est très didactique et bien compréhensible pour le commun des mortels. En l’écoutant, on prend conscience aussi qu’il nous fait part de sa crainte de voir ce savoir ancestral disparaître, mouliné progressivement par la médecine occidentale. Pour connaître le fond de sa pensée, je lui ai posé quelques questions.

Cité interdite – Dynastie Ming – XVe – Pékin – Chine