Acupuncture & Moxibustion 15-1

Les couleurs de la diététique chinoise 药膳 (yaoshan)

La médecine chinoise offre avec la diététique un moyen de traiter la maladie de manière prophylactique. Au cours d’un repas, on pense régulièrement à harmoniser les cinq saveurs (acide, amère, douce, piquante, salée) qui nourrissent les Viscères (respectivement Foie, Cœur, Rate, Poumons, Reins) mais, moins souvent à la nature de l’aliment selon la théorie des quatre Energies (Froid, Fraîcheur, Chaleur ou Tiédeur). On doit penser également à la texture, à la forme de l’aliment et à la couleur, comme ici ces pâtes vertes, rouges, blanches, jaunes (manque la couleur noire) que l’on retrouve sur tous les marchés du Yunnan. Ainsi, au cours d’une grossesse, la diététique dont la nature (xing) des aliments yin dits frais ou froids ou les aliments yang dits chauds et tièdes sans oublier les aliments de nature neutre, sera à privilégier car harmonise le yin, yang, le xue et le qi. Et la couleur est essentielle parce que comme le fait remarquer Henri Truong Tan Trungsr dans son article « Diététique : saveurs et nutrition », mise à jour de son précédent article paru en 1997, « contribue aux plaisirs des yeux et au shen du Coeur ». Oui, la diététique est même préventive dans le cancer, où chaque aliment choisi selon les règles de la médecine chinoise peut contribuer à la protection contre les tumeurs.

Dans ce numéro, il sera question aussi de la place de l’acupuncture dans la sclérose en plaques, dans le canal lombaire étroit ou de l’électroacupuncture dans les céphalées primaires. Peut-on traiter sans risque une femme enceinte par acupuncture ? Quelle peut être la place de l’électroacupuncture dans les douleurs du travail lors de l’accouchement ou de la moxibustion dans les soins de support du cancer ? La rhumatologie : quel est l’état de l’évaluation en 2015 ? Que pensez de la nomenclature des points d’oreille ? Autant de questions qui trouveront leurs réponses dans ce premier numéro de l’année du Singe.

Pâtes multicolores dans le Yunnan


 

Voir en ligne : Stéphan JM. Les couleurs de la diététique chinoise 药膳 (yaoshan). Acupuncture & Moxibustion. 2016 ;15(1):4.

Sommaire Volume 15 n°1

Janvier - Mars 2016

Couverture commentée

Les couleurs de la diététique chinoise 药膳 (yaoshan). Jean-Marc Stéphan

Etudes traditionnelles

Diététique : saveurs et nutrition. Henri Truong Tan Trung sr

Etude clinique - Synthèse

Sclérose en plaques : synthèse à propos d’un cas clinique traité par zhenjiu (针灸) et électroacupuncture. Jean-Marc Stéphan

Cas cliniques

Le canal lombaire étroit en acupuncture. Robert Hawawini

Acupuncture expérimentale

Place de l’électroacupuncture dans le traitement des céphalées primaires, à la lumière de ses effets sur leur physiopathologie (2e partie). Olivier Cuignet

Brèves d’acupuncture

L’électroacupuncture soulage les douleurs du travail lors de l’accouchement. Tuy Nga Brignol et Jean-Marc Stéphan

Evaluation

Etat de l’évaluation de l’acupuncture en rhumatologie en 2015. Olivier Goret et Johan Nguyen

Les essais cliniques d’acupuncture sans groupe témoin en obstétrique : une approche alternative de l’expérience française en utilisant l’OPC (critères objectifs de performance). Tuy Nga Brignol, Jean-Marc Stéphan

Opinion

L’auriculothérapie et l’Organisation Mondiale de la Santé. Raphaël Nogier

Attention, c’est déjà arrivé ! Incidents et accidents attribués à l’acupuncture

Acupuncture : un facteur de risque supplémentaire de sacro-iliite pyogénique chez la femme enceinte ? Tuy Nga Brignol, Jean-Marc Stéphan

Auriculothérapie

Comment Paul Nogier a-t-il établi les cartes d’oreille ? Raphaël Nogier

Quiz

« La chanson des 10 questions » de Pascal et Christelle. Pascal Clément et Christelle Huard

Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez télécharger au format PDF le numéro entier au prix de 50€. ou uniquement les articles qui vous intéressent en allant sur le site de la revue.