Acupuncture & Moxibustion 4-2

Jacques-André Lavier

  

Quand on m’a demandé de faire l’éditorial pour évoquer Jacques-André Lavier, c’est avec à la fois un grand plaisir mais aussi une certaine appréhension car parler d’un personnage de cette qualité c’est toujours tronquer la vérité.

On peut choisir de faire l’inventaire de son œuvre dans une liste froide et qui n’apporte aucune personnalité. On peut chercher à donner ce que l’on a conservé dans son cœur et son esprit de cette rencontre et ce qui a changé dans la perception de la culture traditionnelle chinoise apprise ailleurs.

Personnage souvent incompris, car il allait à contre courant de certaines idées reçues et bien établies. Il a su par la qualité de ses travaux et le sérieux de sa recherche, apporter un regard de clarification et de démystification de la culture traditionnelle en la rendant accessible à notre culture occidentale.

C’est à partir de l’age de douze ans et pendant une maladie qui l’immobilise pendant quatre ans que Jacques-André Lavier étudie et décrypte le Chinois moderne et surtout ancien.

Sous l’occupation allemande, il est obligé d’abandonné ses études de médecine et c’est après la guerre qu’il fera un doctorat en Chirurgie dentaire.

Il fait plusieurs séjours à Taï Peh et apprend la médecine chinoise avec des Maîtres et devient moniteur puis professeur de médecine traditionnelle chinoise.

Il enseigne en Amérique, à Los Angeles,  et s’intéresse à l’électrothérapie en particulier dans l’art dentaire.

Revenu en France il entre comme conseiller à la Sécurité Sociale et assure une consultation à l’Hôtel Dieu à Paris vers les années 55 à 57.

Sa rencontre avec plusieurs médecins, dont Louis Lécussan, va lui permettre de transmettre à travers la création du Collège International de Médecine Chinoise, ses connaissances et surtout sa vision de la science traditionnelle, (qu’il appelle la science primordiale) qui ne s’oppose en aucune manière à la science moderne.

En 1978 , avec René Alquié, fut créé la Société Médicale d’Acupuncture Chinoise qui continuera les recherches en sinologie de Jacques-André Lavier.

Un hommage à ses qualités de pédagogue et de chercheur tenace et fidèle à une probité intellectuelle lui est rendu en le nommant Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques pour services rendus à l’enseignement supérieur. Il fut un pédagogue et un chercheur tenace toujours fidèle à une probité intellectuelle.

Son dernier ouvrage le NeiTching Sou Wen est un exemple de cette perfection toujours recherchée. Certains passages comportent encore des difficultés de traduction, il en était conscient, mais il a tenu à donner le sens qui lui paraissait le plus près du texte en sa possession.

Après avoir éliminé tous les commentaires et les apports de l’écriture récente par rapport au texte qui semble être antérieur à 213, Jacques-André Lavier nous a donné un ouvrage épuré. Il convient au lecteur de connaître toutes les subtilités de la langue traditionnelle pour comprendre ce que contient le message de cet empereur mythique « Huang Ti ».

Je me souviens de ces réflexions après des confrontations entre diverses théories : « On peut dire tout et son contraire, ce qui demeure réel devient la seule vérité ».. « Les anciens Chinois étaient pragmatiques et cherchaient toujours à quoi pouvait servir une théorie sans application concète. C’est parler pour ne rien dire ».

« Pour connaître la réalité il faut toujours se référer au principe fondamental de l’existence qui est la Loi du Yin-Yang. Seule loi éternelle ».

Pour comprendre les Lois du Ciel et de la Terre, il  faut connaître l’orientation, la disposition du temps et de l’espace, c’est pourquoi, je vous conseille de bien réfléchir sur la réflexion de « Tch’I Paï » «  Pour comprendre cet ordre céleste, il n’est que faire un croquis face au sud » . 

Admis par beaucoup comme un précurseur de la connaissance de la médecine traditionnelle, il fut souvent attaqué par ceux qui se contentaient d’un savoir fragmentaire et qui ne pouvaient admettre la vision holistique de la pensée traditionnelle, transmise à travers un savant qui a consacé toute son existence à faire comprendre la richesse  des textes anciens.

J’emprunterai à la préface de René Alquié, cette phrase émouvante et bien réelle : «  Si sa voix s’est éteinte, son œuvre restera ».

 Dr Paul-Auguste LEPRON ; Ancien Président de l’O.E.D.A ; Président de l’A.M.A.C.

Chroniques éditoriales
Jacques-André Lavier. Paul-Auguste Lepron 
Connaître la langue chinoise, pour qui et pourquoi ? Eric Kiener

Etudes traditionnelles - études cliniques
Genou et Rein, le véritable appui est sans appui. Christian Mouglalis et Pascal Beaufreton
Traitement du zona par acupuncture. Marie-Josée Eyraud
Traitement des lombalgies aiguës par point distal unique. Olivier Goret

Anthropologie - histoire - reportages
L’acupuncture en France aujourd’hui (2). Perception des effets et évaluation de l’acupuncture. 
Patrick Triadou, Dominique Desjeux, Jean-Louis Lafont, 
Olivier Martin, Valérie Derien, Aubane Fontaine, Virginie Humeau, Pauline Marec, Christian Rempp, Philippe Castéra, Claude Apchain, Philippe Sosinski, Vincent Mosser, Karine Aledo Remillet et Philippe Ercolano

Acupuncture "scientifique" - recherches - biophysique de l'acupuncture
Le langage ternaire du pouls radial et les points d'acupuncture classiques. Jean-Claude Toureng

Communications courtes - cas clinique - questions/réponses
La “pulsologie” est de la sphygmologie. Pierre Dinouart-Jatteau
La consultation d’acupuncture. Nelly Carosi
Protocole thérapeutique “céphalées” : commentaires. Robert Hawanini et Olivier Goret 
Traitement des lombosciatalgies par les points baliao. Xavier Guézenec 
Intérêt du 35 V sur le périnée en préparation à l’accouchement. Annabelle Pelletier-Lambert 
Commentaire aux commentaires sur tiaokou. Johan Nguyen 
L’acupuncture est-elle réellement efficace dans le tabagisme de la femme enceinte ? Jean-Marc Stéphan et Christian Prulière 
A propos du point auriculaire Ganglion Stellaire. Yves Rouxeville 
Acupuncture auriculaire, “projection” et “représentation”. Yves Rouxeville

Evaluation de l'acupuncture - protocoles - pratiques - accident
Effets de l’acupressure du point sanyinjiao dans les dysménorrhées primaires. Christian Rempp 
Le traitement de la douleur lors de l’accouchement décroît-il le risque de dépression post-natale ? Annabelle Pelletier-Lambert 
L’acupuncture auriculaire avec des aiguilles semi-permanentes soulage la douleur chez les patients cancéreux. Johan Nguyen et David Alimi

Acupuncture expérimentale
Acupuncture expérimentale et syndrome des ovaires polykystiques. Jean-Marc Stéphan

Livres reçus
Les rouages du Yi Jing. Pierre Dinouart-Jatteau 
Revue Française d’Acupuncture n° 120. Florence Phan-Choffrut 
Biofisica et pulsologia. Jean-Pierre Biausser