Medline Méridiens

Les aiguilles chauffées par moxibustion sont efficaces dans les œdèmes veino-lymphatiques

L’œdème est une accumulation d’une quantité excessive de liquide dans les cellules ou les tissus intercellulaires. Il peut être généralisé ou localisé. Généralisé, il peut être en rapport avec des dysfonctionnements cardiaques, hépatiques, rénaux ou anomalies endocriniennes. Local, ce qui est plus répandu, il correspond souvent à une insuffisance veino-lymphatique et peut être limité à des zones spécifiques telles que les chevilles ou les jambes, pouvant engendrer à la longue varices et inflammations. Des mesures simples comme les changements alimentaires, la contention élastique par bas, collant ou chaussettes de soutien, les activités physiques, peuvent les réduire ou les prévenir. On peut recommander un régime pauvre en sel et des massages par drainage veino-lymphatique. En médecine chinoise, l’œdème est en général considéré comme une stagnation excessive des fluides dans le corps, résultant de la faiblesse yang de la Rate ou des Reins.

Les auteurs ont évalué l’association possible de l’acupuncture ou de la moxibustion dans la réduction et l’amélioration de l’œdème expérimental des jambes chez sept jeunes femmes âgées de 21 ± 1 an, volontaires de l’Université des sciences médicales de Suzuka au Japon, réparties au hasard en trois groupes : un groupe témoin, un groupe acupuncture (Acp) et un groupe acupuncture et aiguille chauffée par moxibustion (Acp-Mox). Après avoir été assises dans une stricte immobilité pendant soixante minutes, de façon à créer un œdème, les sujets Acp et Acp-Mox ont bénéficié d’acupuncture ou d’acupuncture à l’aiguille chauffée par moxibustion des points zusanli (ES36) et sanyinjiao (Rt6), versus groupe témoin qui est resté étendu sur le lit après la modélisation. Après les 60 minutes, la température de la peau et le flux sanguin de tous les groupes étaient significativement plus faibles par rapport à la prémodélisation. A 80 minutes, la température de la peau dans les groupes Acp et Acp-Mox était significativement augmentée par rapport à la prémodélisation (p <0,05). En outre, la température de la peau et le flux sanguin du groupe Acp-Mox ont été significativement augmentés versus à la fois le groupe témoin et le groupe Acp à 80 minutes. Ces résultats indiquent que l’acupuncture et les aiguilles chauffées pourraient soulager de manière significative les conditions œdémateuses, mais surtout la procédure de moxibustion à l’aiguille chauffée.


Les aiguilles chauffées à l'armoise

 

Voir en ligne : A Trial Study of Moxibustion with a Warming Needle on Edema. Zhang WP, Onose Y, Fujikawa T. J Acupunct Meridian Stud. 2017

 

Méridiens Medline du 25 décembre 2016 au 16 avril 2017 (Essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques et recommandations en libre accès)

 

1 : Kim BH, Kim K, Nam HJ. A comparative study on the effects of systemic manual acupuncture, periauricular electroacupuncture, and digital electroacupuncture to treat tinnitus : A randomized, paralleled, open-labeled exploratory trial. BMC Complement Altern Med. 2017 Jan 31 ;17(1):85.

2 : Zhang WP, Onose Y, Fujikawa T. A Trial Study of Moxibustion with a Warming Needle on Edema. J Acupunct Meridian Stud. 2017 Jan ;10(1):20-25.

3 : Wang T, Xu C, Pan K, Xiong H. Acupuncture and moxibustion for chronic fatigue syndrome in traditional Chinese medicine : a systematic review and meta-analysis. BMC Complement Altern Med. 2017 Mar 23 ;17(1):163.

4 : MacPherson H, Vickers A, Bland M, Torgerson D, Corbett M, Spackman E, Saramago P, Woods B, Weatherly H, Sculpher M, Manca A, Richmond S, Hopton A, Eldred J, Watt I. Acupuncture for chronic pain and depression in primary care : a programme of research. Southampton (UK) : NIHR Journals Library ; 2017 Jan.

5 : Lee SH, Lim S. Clinical effectiveness of acupuncture on Parkinson disease : A PRISMA-compliant systematic review and meta-analysis. Medicine (Baltimore). 2017 Jan ;96(3) :e5836.

6 : Jiang Q, Zhang H, Pang R, Chen J, Liu Z, Zhou X. Acupuncture for Primary Sjögren Syndrome (pSS) on symptomatic improvements : study protocol for a randomized controlled trial. BMC Complement Altern Med. 2017 Jan 19 ;17(1):61.

7 : Yeung WF, Chung KF, Zhang ZJ, Chan WC, Zhang SP, Ng RM, Chan CL, Ho LM, Yu YM, Lao LX. Electroacupuncture for tapering off long-term benzodiazepine use : study protocol of randomized controlled trial. BMC Complement Altern Med. 2017 Mar 31 ;17(1):183.

8 : Qin Z, Li B, Wu J, Tian J, Xie S, Mao Z, Zhou J, Kim TH, Liu Z. Acupuncture for chronic diarrhea in adults : Protocol for a systematic review. Medicine (Baltimore). 2017 Jan ;96(4)

9 : Wu JY, Zhang C, Xu YP, Yu YY, Peng L, Leng WD, Niu YM, Deng MH. Acupuncture therapy in the management of the clinical outcomes for temporomandibular disorders : A PRISMA-compliant meta-analysis. Medicine (Baltimore). 2017 Mar ;96(9) :e6064.

10 : Aroxa FH, Gondim IT, Santos EL, Coriolano MD, Asano AG, Asano NM. Acupuncture as Adjuvant Therapy for Sleep Disorders in Parkinson’s Disease. J Acupunct Meridian Stud. 2017 Jan ;10(1):33-38.

11 : Xie XC, Cao YQ, Gao Q, Wang C, Li M, Wei SG. Acupuncture Improves Intestinal Absorption of Iron in Iron-deficient Obese Patients : A Randomized Controlled Preliminary Trial. Chin Med J (Engl). 2017 Mar 5 ;130(5):508-515.

12 : Wang C, You C, Ma L, Liu M, Tian M, Li N. Acupuncture for acute moderate thalamic hemorrhage : randomized controlled trial study protocol. BMC Complement Altern Med. 2017 Feb 15 ;17(1):112.

13 : Dong B, Chen Z, Yin X, Li D, Ma J, Yin P, Cao Y, Lao L, Xu S. The Efficacy of Acupuncture for Treating Depression-Related Insomnia Compared with a Control Group : A Systematic Review and Meta-Analysis. Biomed Res Int. 2017 ;2017:9614810.

14 : Thiagarajah AG. How effective is acupuncture for reducing pain due to plantar fasciitis ? Singapore Med J. 2017 Feb ;58(2):92-97. doi : 10.11622/smedj.2016143.

15 : Shin NY, Lim YJ, Yang CH, Kim C. Acupuncture for Alcohol Use Disorder : A Meta-Analysis. Evid Based Complement Alternat Med. 2017 ;2017:7823278.

16 : Guo T, Zhu B, Zhang Q, Yang Y, He Q, Zhang X, Tai X. Acupuncture for Children with Cerebral Palsy : A Systematic Review Protocol. JMIR Res Protoc. 2017 Jan 5 ;6(1) :e2.

17 : Zhang W, Ma L, Bauer BA, Liu Z, Lu Y. Acupuncture for benign prostatic hyperplasia : A systematic review and meta-analysis. PLoS One. 2017 Apr 4 ;12(4) :e0174586. doi : 10.1371/journal.pone.0174586. eCollection 2017.

18 : Cooper K, Martyn-St James M, Kaltenthaler E, Dickinson K, Cantrell A, Ren S, Wylie K, Frodsham L, Hood C. Complementary and Alternative Medicine for Management of Premature Ejaculation : A Systematic Review. Sex Med. 2017 Mar ;5(1) :

19 : Chen ZX, Li Y, Zhang XG, Chen S, Yang WT, Zheng XW, Zheng GQ. Sham Electroacupuncture Methods in Randomized Controlled Trials. Sci Rep. 2017 Jan 20 ;7:40837.

20 : Woods B, Manca A, Weatherly H, Saramago P, Sideris E, Giannopoulou C, Rice S, Corbett M, Vickers A, Bowes M, MacPherson H, Sculpher M. Cost-effectiveness of adjunct non-pharmacological interventions for osteoarthritis of the knee. PLoS One. 2017 Mar 7 ;12(3) :e0172749.

21 : Salazar AP, Stein C, Marchese RR, Plentz RD, Pagnussat AS. Electric Stimulation for Pain Relief in Patients with Fibromyalgia : A Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Controlled Trials. Pain Physician. 2017 Feb ;20(2):15-25.

22 : van Ravesteyn LM, Lambregtse-van den Berg MP, Hoogendijk WJ, Kamperman AM. Interventions to treat mental disorders during pregnancy : A systematic review and multiple treatment meta-analysis. PLoS One. 2017 Mar 30 ;12(3) :e0173397.

23 : Robinson N. Integrating acupuncture : are there positive health outcomes for women ? J Zhejiang Univ Sci B. 2017 Mar. ;18(3):233-238.

24 : Dimitriou TD, Tsolaki M. Evaluation of the efficacy of randomized controlled trials of sensory stimulation interventions for sleeping disturbances in patients with dementia : a systematic review. Clin Interv Aging. 2017 Mar 17 ;12:543-548.

25 : Derksen TM, Bours MJ, Mols F, Weijenberg MP. Lifestyle-Related Factors in the Self-Management of Chemotherapy-Induced Peripheral Neuropathy in Colorectal Cancer : A Systematic Review. Evid Based Complement Alternat Med. 2017 ;2017:7916031.

L’acupuncture peut soulager le dysfonctionnement olfactif post-viral réfractaire

La perte d’olfaction post-virale est l’une des étiologies les plus courantes de dysfonction olfactive rencontrée dans les consultations ORL. Cependant, les traitements standards (stéroïdes par voie générale et locale, supplémentation en vitamines B, etc.) ne sont pas toujours efficaces. Le but de cette étude réalisée à l’Université de Fudan (Shanghai) est d’évaluer l’impact de l’acupuncture chez des patients atteints de dysfonctionnement olfactif post-viral (DOPV) et réfractaires au traitement standard.


 

Voir en ligne : Dai Q, Pang Z, Yu H. Recovery of Olfactory Function in Postviral Olfactory Dysfunction Patients after Acupuncture Treatment. Evid Based Complementary Alternat Med.2016:4986034. doi : 10.1155/2016/4986034. Epub 2016 Feb 29.

Localisation des points 20GI (yingxiang), EX-HN8 (shangyingxiang encore dénommé bitong) et biqiu. Le point biqiu est situé à l'intérieur du nez. Pour le localiser, le patient doit se tenir droit avec la tête légèrement tournée en arrière. Tenir le champ nasal dans la main gauche. Exposez entièrement le passage nasal tandis que la main droite maintient l'aiguille (voir schéma central). Puis puncturez le point sur 0,5 cm pour les patients obèses ; 0,1 à 0,2 mm pour les autres.


La perte d’olfaction post-virale est l’une des étiologies les plus courantes de dysfonction olfactive rencontrée dans les consultations ORL. Cependant, les traitements standards (stéroïdes par voie générale et locale, supplémentation en vitamines B, etc.) ne sont pas toujours efficaces. Le but de cette étude réalisée à l’Université de Fudan (Shanghai) est d’évaluer l’impact de l’acupuncture chez des patients atteints de dysfonctionnement olfactif post-viral (DOPV) et réfractaires au traitement standard.

L’étude a inclus cinquante patients répartis de façon aléatoire en deux groupes de vingt-cinq patients chaque : un groupe traité par acupuncture et un groupe contrôle ne prenant aucun traitement. L’âge moyen des participants est de 51 ans (23 à 80 ans). Les patients ont été soigneusement examinés par endoscopie de la cavité nasale et scanner de la tête, afin d’exclure les pathologies nasales. Une histoire médicale approfondie basée à la fois sur la médecine occidentale et sur la médecine traditionnelle chinoise a été recueillie à l’aide de questionnaires standardisés. Les patients ont rapporté que leur dysfonctionnement olfactif avait persisté de 1 à 96 mois sans parasomnie (ensemble de troubles du sommeil qui impliquent des mouvements, émotions, perceptions et rêves anormaux et inconscients survenant lors d’une période de sommeil).

Les points utilisés ont été : 20GI (yingxiang), EX-HN8 (shangyingxiang encore dénommé bitong) et biqiu. Lors de l’insertion, l’aiguille a été manipulée soit en tonification, soit en dispersion pour un effet plus sédatif. Les aiguilles ont été laissées pendant 20 minutes. L’acupuncture a été administrée sur une durée de trois mois, trois fois par semaine, au rythme de dix séances par cycle, avec trois à cinq jours de repos après chaque cycle. La fonction olfactive a été évaluée à l’aide du test d’identification d’odeur d’Université de Pennsylvanie (UPSIT) avant et après traitement. Les résultats ont montré une amélioration de la fonction olfactive chez onze patients traités par acupuncture par rapport aux quatre patients du groupe contrôle. Aucune différence dans la récupération de l’olfaction n’a été observée en fonction de l’âge, du genre ou de la durée de la maladie entre les deux groupes. Cependant, les patients hyposmiques ont récupéré à un taux plus élevé que les patients anosmiques.

Efficacité de l’acupuncture dans le syndrome de l’oeil sec



Cette étude coréenne a pour but d’évaluer les effets de l’acupuncture par rapport à un groupe témoin utilisant des larmes artificielles dans le syndrome de l’œil sec. Il s’agit d’un essai contrôlé randomisé multicentrique (trois hôpitaux de Corée du Sud). 150 patients souffrants d’œil sec modéré à sévère ont été répartis aléatoirement en deux groupes et suivis durant quatre semaines. Groupe acupuncture (bilatéralement 2V, 14VB, 23TR, yintrang Ex1, 1ES, HM, 20VB, 4GI, 11GI et 23VG) et groupe larmes artificielles (carboxyméthylcellulose de sodium). Les critères principaux de jugements : indice de la surface oculaire des maladies (OSDI), film lacrymal temps de rupture (TFBUT), test de Schirmer Ι, échelle visuelle analogique (EVA) d’auto-évaluation de la gêne oculaire etc. Résultats : Il n’y avait pas de différence statistiquement significative entre les deux groupes pour l’amélioration des symptômes de sécheresse oculaire. Toutefois, par rapport au groupe des larmes artificielles, l’OSDI et l’EVA ont été significativement améliorés dans le groupe traité par acupuncture à 8 semaines après la fin du traitement par acupuncture. Conclusions : L’acupuncture peut avoir des avantages sur les résultats à moyen terme dans le syndrome de l’oeil par rapport avec des larmes artificielles. Donc même si cette étude indique que l’acupuncture n’est pas plus efficace que les larmes artificielles dans le traitement des yeux secs pour améliorer les symptômes oculaires subjectifs au cours de la période de traitement, cela ne signifie pas que l’acupuncture n’est pas efficace car sur un moyen terme, l’amélioration de la OSDI a été maintenues jusqu’à 8 semaines après le traitement dans le groupe acupuncture, mais pas dans le groupe artificiel larmes.