Années de 2008 à 2012

Acupuncture & Moxibustion 8(1)

 

Sasang : quatre types constitutionnels

 
 L’acupuncture coréenne partage des points communs avec les acupunctures chinoise et japonaise mais s’en distingue par quelques singularités. L’une d’elles est de différencier quatre types constitutionnels : le typeTaeYangIn (  ) a un poumon puissant et un foie faible ; TaeEumIn (   ) a un foie puissant et un poumon faible ; SoYangIn (  ) a une rate puissante et des reins faibles ; SoEumIn (  ) a des reins puissants et une rate faible. Le traitement par acupuncture prend en compte ces forces et faiblesses d’origine génétique. Notre correspondant au Centre médical de l’Université Kyung Hee de Séoul, le Dr Byung Hee Koh, est un spécialiste de cette prise en charge.

L’utilisation du venin d’abeille purifié est une autre particularité de cette acupuncture dynamique et innovante. Ses principales indications sont rhumatologiques.

En Corée comme à Taïwan, on recourt simultanément aux deux médecines, orientale et occidentale, pour offrir aux patients des soins efficaces les plus diversifiés possibles.

Dans le deuxième volet consacré à l’acupuncture coréenne, outre le département de Médecine Constitutionnelle Sasang, nous allons nous intéresser aux activités des départements d’Acupuncture et Moxibustion, de Médecine de Réhabilitation et de l’Institut de Recherche Médicale Est-Ouest.

Dr Patrick Sautreuil

 

Voir en ligne : le site de la revue "Acupuncture & Moxibustion"

 

Chroniques éditoriales

Médecine chinoise et médecine « occidentale » sont-elles de nature différente ? Johan Nguyen

Etudes traditionnelles

Étude des points xuanji (RM21) et sidu (TR9) en relation avec un voyage en Chine. Henning Strøm

Les yeux sont le miroir de l’âme. Bui Van Tho

Diétothérapie chinoise et tumeurs. Marie-Emmanuelle Gatineaud

Etudes cliniques

Surcharge pondérale traitée par gongsun, RA4 : à propos de deux cas cliniques. Florence Phan-Choffrut

Traitement des périarthrites scapulo-humérales par association de points locaux « réactifs » et d’un point distal unique. Bernard Memheld

Reportage

Acupuncture au Centre Médical de l’Université Kyung Hee de Séoul, Corée-du-Sud (2e partie). Patrick Sautreuil, Patrice Josset, Byung Hee Koh

Synthèse

Mécanismes physiologiques de la modulation de l’immunité par acupuncture. Kiterie Faller et François Gonneau

Recherches

Sphygmologie moderne et chinoise. Marc Piquemal, Patrick Sautreuil, Jean-Marc Stéphan

Notes de pratiqueOlivier Goret, Johan Nguyen et Florence Phan Choffrut

Acupuncture & Moxibustion 8(2)

 

Acupuncture autour de la naissance

Coeur de la médecine,  date 984.  Textes chinois des dynasties Jin (265-420) et Tang (618-907). 1ère réédition au Japon en 1854, d'où le nom japonais (Ishinpo) [image extraite de l'encyclopédie Internet du GERA :  www.gera.fr]. 

Les Acupuncteurs Chinois, comme l'attestent les textes anciens, savaient tirer profit de l'acupuncture lors de la grossesse. Comme le montre cette image, le zhiyin (67V) était déjà préconisé dans les versions foetales de siège, le travail prolongé et difficile et les rétentions de placenta.

L'acupuncture est une médecine idéale [1] dans l'accompagnement d'une grossesse parce qu'elle n'oblige pas la femme enceinte à prendre des thérapeutiques médicamenteuses pouvant entraîner des effets tératogènes. Les sages-femmes, les obstétriciens mais aussi les patientes elles-mêmes, sont de plus en plus demandeurs, ainsi que nous pouvons le mesurer par les parutions croissantes d'articles dans les journaux féminins ou même généraux [2,3] mais aussi dans les revues professionnelles [4].

Il était grand temps que la revue « Acupuncture & Moxibustion » ouvre un dossier sur le sujet.

Nous entamons avec ce numéro riche de trois articles concernant l'obstétrique (Johan Nguyen et Jean-Marc Stéphan), une série de publications qui objectiveront ce que l'acupuncture, la moxibustion et l'électroacupuncture offrent de mieux aux femmes enceintes et parturientes.

Dr Jean-Marc Stéphan

 

1. Spellerberg E, Smidt-Jensen SL. [A retrospective analysis of the results of obstetric acupuncture at Frederiksberg Hospital]. Ugeskr Laeger. 2003 Mar 3;165(10):1023-7. 

2. Doucy Marig. Les bienfaits des aiguilles à la maternité Paul-Gellé Roubaix. Méridiens [online]. 2009 mai [cité 30 mai 2009]: 1 écran. Available from URL: http://www.meridiens.org/mrd/spip.php?breve149.

3. Durand Stéphane. Un plus pour les grossesses.  Méridiens [online].  2008 novembre [cité 30 mai 2009]: 1 écran. Available from URL: http://www.meridiens.org/mrd/spip.php?breve119.

4. Gaffney L, Smith CA. Use of complementary therapies in pregnancy: the perceptions of obstetricians and midwives in South Australia. Aust N Z J Obstet Gynaecol. 2004 Feb;44(1):24-9. 

 

Voir en ligne : Sommaire Acupuncture & Moxibustion 8(2)

Chroniques éditoriales

gan Reconnaissance. Pierre Dinouart-Jatteau

La médecine chinoise a-t-elle guéri la dysenterie de John Stewart ? Johan Nguyen Acupuncture et Cancer. Patrick Triadou

Etudes traditionnelles

La voix, la parole et le dire. Jean Marc Eyssalet

Etudes cliniques

Sinusite chronique. Robert Hawawini

Revues et Synthèses

Acupuncture autour de la naissance : bases scientifiques et état des lieux dans les nausées et le syndrome de Lacomme. Jean-Marc Stéphan

Recherches

Évaluation de l’acupuncture dans les cancers et protocole de recherche en sphygmologie moderne. Marc Piquemal

Acupuncture expérimentale

Le 5VC (shimen) diminue la fécondité chez le rat. Johan Nguyen

Histoire

Yang Luchan, fondateur du style Yang du taiji quan. Claude Pernice

Evaluation

Méta-analyse : l’acupuncture améliore le taux de grossesse après FIV. Johan Nguyen

Méta-analyses : 1) l’acupuncture apparaît supérieure au traitement médicamenteux et a un effet additionnel positif dans le traitement de fond de la migraine 2) L’acupuncture est supérieure aux interventions factices dans les céphalées de tension. Olivier Goret et Johan Nguyen

Reportages 

Acupuncture et Moxibustion au Japon : Entretien avec le Pr Sachiko Maki et le Dr Yoshiro Yase. Setsuko Kame et Patrick Sautreuil

Livres reçus

Dictionnaire de médecine chinoise de Vouilloz Michel. Jean-Marc Stéphan Le silence de l’aiguille de Vinogradoff Michel. Jean-Marc Stéphan

Revue Française d’acupuncture n°135. Florence Phan-Choffrut

Revue Française d’acupuncture n°136. Florence Phan-Choffrut

Le sens du mouvement de Berthoz Alain. Claude Pernice

Les 101 Notions-Clés de la Médecine Chinoise de Rochat de la Vallée Elisabeth. Patrick Sautreuil

An Introduction to Western Medical Acupuncture de White, Cummings et Filshie. Patrick Sautreuil

 

 

Acupuncture & Moxibustion 8(3)

 

Qifu (氣府), la résidence du qi

En 1830, Wang Qingren (1768-1831) publie le "Yi Lin Gai Cuo", 醫林改錯 ("Erreurs Corrigées en Médecine")Ce livre figure parmi les  classiques de la MTC [1], mais il occupe une place particulière dans la mesure où il exprime une claire rupture avec les données classiques anciennes. Wang Qingren s'efforce de corriger ce qui lui apparaît comme des erreurs des anciens sur la base de ses nombreuses observations de cadavres sur plusieurs dizaines d'années. Wang Qingren est-il encore un médecin traditionnel ou déjà un médecin moderne combinant les données "traditionnelles" et "occidentales" ? Un des aspects les plus remarquables du "Yi Lin Gai Cuo", sont les figures anatomiques [2]. En couverture de ce numéro d'Acupuncture & Moxibustion est reproduit ce que Wang Qingren a dénommé qifu  (氣府), "Résidence du qi", représentant en fait le grand épiploon (omentum). Le texte du dessin dit: "Ci xi xiaochang, wai you qifu baozhi " : "Ceci est en relation avec l'intestin grêle, en dehors il y a la Résidence du qi qui l'enveloppe". Wang Qingren a le regard de l’anatomiste, mais logiquement son regard est relié à la conception traditionnelle du corps humain et de son fonctionnement. En langage populaire, qifu est dénommé jiguanyou (雞冠油), en référence à la plante amarante crête-de-coq ou passe-velours (Celosia cristata). L’amarante crête-de-coq a une inflorescence en crête, étalée en éventail, plus ou moins plissée. Le montage photo au dessus du dessin de Wang Qingren illustre bien l’analogie morphologique observée par les chinois entre la plante et l’omentum.

Pierre Dinouart-Jatteau et  Johan Nguyen

Références

Gourion A et Roy JY. Principaux auteurs et ouvrages de la médecine traditionnelle de l'antiquité à nos jours. Revue Française de MTC. 1998;128:123-42.

Dinouart-Jatteau P, Nguyen J. La question de l'anatomie en Chine : regards croisés de Wang Qingren et John Dudgeon. Acupuncture & Moxibustion.2009;8(3):138-145.

 

Voir en ligne : Acupuncture & Moxibustion 8-3

 

Chroniques éditoriales

La médecine chinoise face aux cas Edouard Jeanselme et Donna Stewart. Johan Nguyen

BioDDP, recherche et acupuncture. Marc Piquemal

Anthropologie

La question de l’anatomie en Chine : regards croisés de Wang Qingren et John Dudgeon. Pierre Dinouart-Jatteau et Johan Nguyen

Etudes traditionnelles Les acouphènes : à propos de 62 observations. Bernard Desoutter

Métaphysique taoïste. Henning Strøm

Revues et synthèses

L’acupuncture autour de la naissance : bases scientifiques et état des lieux dans les versions, induction du travail et maturation du col. Jean-Marc Stéphan

Communications courtes Conception matérialiste du yin et du yangBui Anh Tuan

Recherches

Thérapeutique acupuncturale et modification du champ magnétique terrestre. Marc Piquemal

Cas clinique

Auriculothérapie et acupuncture dans le mal de l’espace. Nadia Volf

Evaluation

Gonarthrose : l’électroacupuncture sur deux points parait équivalente à l’électroacupuncture sur six points. Olivier Goret, Johan Nguyen

Reportages

Acupuncture et Médecine Physique à la 1ère Asian-Oceanian Conférence de Médecine Physique de Nanjing 2008. Patrick Sautreuil

Acupuncture & Moxibustion 8(4)

 

Nguyen Van Nghi (1909-1999) : 100e anniversaire  

 

A propos du 100e anniversaire de la naissance de Nguyen Van Nghi, voir l'éditorial de Christine Recours-Nguyen (page 197) et l'article « Nguyen Van Nghi (1909-1999) : retour sur l'acupuncture au XXsiècle » de Johan Nguyen (pages 199-203).

 

Voir en ligne : Acupuncture & Moxibustion 8-4

Chroniques éditoriales 

Le centième anniversaire de la naissance de Nguyen Van Nghi. Christine Recours Nguyen

Anthropologie

Nguyen Van Nghi (1909-1999) : retour sur l’acupuncture au XXe siècle. 1) La Chine Impériale et le Vietnam d’Ho Chi Minh. Johan Nguyen

L’acupuncture dans la prise en charge des nausées et vomissements gravidiques. Iolaine Genevaise-Monié,Cédric Rat, Christian Mouglalis

Etudes traditionnelles

Le rythme cardiaque : une affaire d’Estomac ? Bernard de Wurstemberger

Qui est Yundong ? Emmanuel Escalle

La voix, la parole et le dire (2e partie). Jean-Marc Eyssalet

Auriculothérapie

Un nouveau contrôle du RAC-VAS par détection électrique. Yves Rouxeville, Marc LeBel, Yunsan Meas, Dalila Trabelsi

Acupuncture expérimentale

Electroacupuncture dans la régénération axonale : intérêt dans les séquelles de traumatismes vertébromédullaires. Jean-Marc Stéphan

Etudes cliniques

Apport de l’acupuncture dans la prise en charge des algodystrophies. Premiers résultats d’une étude de cas cliniques. Sylvie Bidon

Evaluation

Echec de la moxibustion au 67V dans la version des présentations du siège : le protocole est-il optimal ? Johan Nguyen

L’acupuncture auriculaire a une action préventive sur la douleur après chirurgie ambulatoire du genou. Olivier Goret, Johan Nguyen

Reportages Carmona : 2e Symposium de la SAME. Patrick Sautreuil

Livres reçus Atlas d’acupuncture de Claudia Focks. Jean-Marc Stéphan

Agenda. Florence Phan-Choffrut