Années de 2008 à 2012

Acupuncture & Moxibustion 9(1)

Le Professeur Jean Bossy

En tant que Vice-Président du Comité de Coordination du DIU pendant près de 10 ans que le Professeur Jean Bossy avait mis en place, j'ai côtoyé et appris à connaître l'homme à la fois humaniste et scientifique. J'ai su également l'apprécier durant les nombreuses rencontres au cours de plusieurs Congrès Internationaux. C'était une grande figure de l'acupuncture française et un Universitaire, dans toute l'acception du mot. En tant que vieil ami de l'AFERA, association nîmoise qu'il avait également créé et de la plupart de ses membres, je tenais à m'associer à l'hommage que Bernard Desoutter et Yves Rouxeville lui rendent dans ce numéro. Enfin, de part mes fonctions de Vice-président de la FA.FOR.MEC et du CFA-MTC et de Rédacteur en Chef de la revue, je me devais de rendre un hommage de toute la profession à l'un de ceux qui ont contribué à aider l'Acupuncture, par son action nationale et internationale et par ses nombreux ouvrages.


le Professeur Bossy

Voir en ligne : le site acupuncture & moxibustion

Chroniques éditoriales

Le professeur Jean Bossy nous a quittés le 20 Novembre 2009. Bernard Desoutter

Hommage au Professeur Bossy. Yves Rouxeville

Anthropologie

Nguyen Van Nghi (1909-1999) : retour sur l’acupuncture au XXème siècle. (2) Crise et révolution scientifique. Johan Nguyen

Les Patients souffrant de cancers et la médecine traditionnelle chinoise (1). Qui sont –ils, pourquoi la MTC ? Patrick Triadou, Olivier Martin, Yaëlle Amsellem, Lucie Coulon, Elsa Ramos

Etudes traditionnelles

Le mouvement de l’eau dans l’organisme selon la théorie de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Angela Tudor

Revues et synthèses

L’acupuncture autour de la naissance : analgésie durant l’accouchement. Jean-Marc Stéphan

Recherches

Vaisseau Conception : mer du yin ? Preuve expérimentale. Marc Piquemal, Stéphane Heintz, Rodolfo Castellani

Communication courte

Essai de modélisation du syndrome grippal par le système des méridiens. Tran Tuan Anh

Etudes cliniques

Acupuncture en salle de naissance : étude préliminaire sur la direction du travail. Charlotte Gay, Marie-Christine Desmartin, Marie-Hélène Montaigne et Jean-Marc Stéphan

Prise du pouls et Rééquilibration Neuro-Végétative. Le Réflexe Oculo-Cardiaque du Dr Georges Grall. Monique Mingam

L’acupuncture biomédicale : un modèle factuel de l’acupuncture. Yun-tao Ma

Evaluation

Méta-analyse : l’acupuncture est supérieure à l’acupuncture factice dans le traitement de la douleur post-opératoire. Olivier Goret et Johan Nguyen

Actualités professionnelles et syndicales

Déficit !... Quel déficit ? Anh Tuan Bui

Recensement des consultations publiques d’acupuncture en France. Yves Rouxeville

Reportages

Le Cambodge, un pays où l’Acupuncture est rare. Patrick Sautreuil, Pilar Margarit Bellver

Livres reçus

Revue Française d’Acupuncture n°140. Florence Phan-Choffrut.

 

Acupuncture & Moxibustion 9(2)

Acupuncture expérimentale et isoformes de l'oxyde nitrique synthase

  

En 2006, on objectivait sur un modèle de hamster hypertendu que l'électroacupuncture (EA) au point ES36 (30mn par jour pendant cinq jours) réduisait l'hypertension artérielle par activation des mécanismes de la réaction de biosynthèse du monoxyde d'azote (NO) sous dépendance des NO synthases. Il était montré que l'EA augmentait la concentration périartériolaire de NO. Chez le hamster, l'HTA réduit l'oxyde nitrique synthase endothéliale (eNOS3) et l'oxyde nitrique synthase neuronale (nNOS1), réduction inhibée donc par l'EA au 36E [1]. Sur cette image, vous pouvez justement observer la structure de l'oxyde nitrique synthase endothéliale (NOS3) humaine avec un substrat d'arginine.

 


Voir en ligne : La revue d’avril à juin 2010

 

Chroniques éditoriales

Vous avez dit scientifique ? Jean-Marc Stéphan

Science universelle ou tradition primordiale : de quoi est porteuse la tradition médicale chinoise ? Johan Nguyen

Anthropologie

Les Patients souffrant de cancers et la médecine traditionnelle chinoise (2). Pourquoi font-ils ce choix ? Patrick Triadou, Olivier Martin, Yaëlle Amsellem, Lucie Coulon, Elsa Ramos

Wang Qingren et la question de l’anatomie. Pierre Dinouart-Jatteau et Johan Nguyen

Etudes traditionnelles

La diverticulose colique en MTC, 1ère partie. Robert Hawawini

Quelques applications de la métaphysique taoïste. Henning Strøm

Recherches

Action aigüe et chronique de l’acupuncture sur l’hémodynamique de l’artère radiale chez le patient migraineux. Pierre Boutouyrie, Robert Corvisier, Kim-Than Ong, Claire Vulser, Catherine Lassalle, Michel Azizi, Brigitte Laloux, Stéphane Laurent

Equivalent électrique du deqi en acupuncture. Marc Piquemal

Etudes cliniques

Traitements des patients fibromyalgiques par acupuncture au CETD du CHU de Clermont-Ferrand. Alain Schmidt

Traitement par Acupuncture du syndrome mains-pieds chez

les patients sous chimiothérapie. Philippe Jeannin

Evaluation de l’acupuncture

Evaluation de l’Acupuncture. Olivier Goret et Johan Nguyen

Acupuncture expérimentale

Hypertension artérielle : acupuncture expérimentale. Jean-Marc Stéphan

Reportage

VIème symposium International d’Auriculothérapie et d’Auriculomédecine Bologne, Italie, 9-10 octobre 2009. Patrick Sautreuil, Yves Rouxeville

Acupuncture & Moxibustion 9(3)

George Soulié de Morant (1878-1955)

George Soulié de Morant (1878-1955) est de nouveau à l’honneur dans notre revue. Nous présentons un extrait de son manuscrit initial, rédigé dans les années 20-30 en anglais, une de ses deux langues maternelles. Celui-ci porte sur les enfants. C’est un recueil de points d’acupuncture proposés en réponses à différents symptômes spécifiques aux enfants.

Ce manuscrit est également un brouillon marqué de nombreuses ratures, ajouts, corrections. Le lecteur curieux pourra le comparer au chapitre correspondant dans son œuvre finale « Acuponcture Chinoise » parue en 1957 (dernier chapitre, XVII, du Tome V, « Les maladies et leurs traitements », pages 986 – 989), et constater de nombreuses similitudes. Il note dans le liminaire du tome I, page 22, « Les bébés donnent de meilleurs résultats que les adultes. »

Rappelons que ce diplomate et homme de lettres, maîtrisant parfaitement la langue et l’étiquette chinoises, à la différence de la plupart des occidentaux séjournant alors en Chine, est à l’origine de l’implantation de l’Acupuncture en France et en Europe occidentale. Ne se limitant pas à une traduction linéaire, il a réalisé une remarquable association de citations ou d’extraits des textes chinois et japonais. Il y a intégré sa propre expérience, acquise en Chine au début du vingtième siècle, puis en France ultérieurement. Il réalisa une synthèse unique en son genre des savoirs dans ce domaine, donnant ligne par ligne ses références. Cet ouvrage qui n’avait pas d’équivalent en Asie était complété par un atlas où les points sont placés, non pas sur la peau comme dans les ouvrages asiatiques, mais sur un écorché, pour bien donner les références anatomiques, musculaires, tendineuses, osseuses et neuro-vasculaires.

G. Soulié de Morant voulait une acupuncture - moxibustion ni complémentaire ni alternative mais intégrée à la médecine scientifique contemporaine, à l’image de celle pratiquée dans les hôpitaux parisiens (Bichat, Léopold Bellan) par ceux qu’il avait initiés.

Voir en ligne : Acupuncture & Moxibustion 9-3 juillet à septembre 2010

Anthropologie

Les patients souffrant de cancers et la médecine traditionnelle chinoise (3). Expérience des patients de la MTC et définition de la complémentarité. Patrick Triadou, Olivier Martin, Yaëlle Amsellem, Lucie Coulon, Elsa Ramos

Etudes traditionnelles

La diverticulose colique en MTC, 2ère partie. Robert Hawawini

Les enfants. George Soulié de Morant. Traduction  : Evelyn Soulié de Morant, Patrick Sautreuil

Evolution de la notion du yin et du yang. Le yin et le yang de la Chine ancienne selon Granet (1ère partie). Bui Anh Tuan

Recherches

Fréquence électrique des points et système nerveux végétatif : leur relation au travers de l’appareil cardiovasculaire. Marc Piquemal et Rodolfo Castellani

Auriculothérapie

Bilan de deux années d’évaluation des tests d’Auriculo-Médecine décrits par Paul Nogier (versus détection électrique). Yves Rouxeville, Marc LeBel, Yunsan Meas, Dalila Trabelsi, Samy Ghattas

Etudes cliniques

Étude préliminaire comparative du traitement de la douleur par acupuncture lors de l’interruption médicamenteuse de grossesse versus médication conventionnelle. Evelyne Rigaut et Jean-Marc Stéphan

Hypertension artérielle et acupuncture : à propos d’une observation. Jean-Marc Stéphan

Evaluation de l’acupuncture

Acupuncture en gynéco-obstétrique : état des revues systématiques et méta-analyses. Olivier Goret et Johan Nguyen

Livres reçus

Lingshu « Pivot Merveilleux ». Traduction de Constantin Milsky et Gilles Andrès. Florence Phan-Choffrut

Le système des cinq mouvements en acupuncture. Bases physiopathologiques. Diagnostic et thérapeutique. Relation avec le système des zang-fu de Tran Tuan Anh. Florence Phan-Choffrut

Le Grand Ricci numérique, Dictionnaire encyclopédique de la langue chinoise. Florence Phan-Choffrut.

Qigong for treating common ailments de Xu Xiangcai. Claude Pernice

Regards d’un médecin sur la fin de vie en gériatrie. Et si c’était moi de Sophie Belhadjin-Gongon. Pierre Dinouart-Jatteau

 

Acupuncture & Moxibustion 9(4)

  Confucius (Kongfuzi 孔夫子)

Un des courants de pensée à la base de l’élaboration de la Médecine Traditionnelle Chinoise est celui de l’école confucéenne, avec en particulier l’un des cinq Classiques, le Yijing encore appelé Zhouyi (周易). Bien qu’on le fasse remonter à l’invention des trigrammes par Fuxi, la tradition chinoise considère que, comme les autres Classiques, il aurait été compilé par Confucius lui-même (551-479 AEC) auquel on attribue le commentaire Shiyi(十翼) (dix ailes), aussi appelé Yizhuan (易傳) (« commentaire du Yijing ») sous le règne de Han Wudi (140-188). Cette statuette en argent le représente avec une longue moustache et une épaisse barbe dans la tenue traditionnelle d’un fonctionnaire de haut rang portant vêtements et coiffure officiels, référence à son bref passage en tant que ministre de la justice dans son état natal de Lu. Il fut figuré à travers les siècles de façons très variées, reflétant à la fois les fluctuations de sa position sociale dans la vie et les honneurs posthumes qui lui ont été attribués. Vous trouverez de plus amples explications sur les différents courants à l’origine de la MTC dans la mise au point sur les Textes Classiques de ce numéro.

 

Voir en ligne : Acupuncture & moxibustion 9-4 de octobre à décembre 2010

Chronique éditoriale

Les âges de la Vie ? Jean-Marc Stéphan

Anthropologie

Les Patients souffrant de cancers et la médecine traditionnelle chinoise (4).Résultats de la MTC selon les patients. Patrick Triadou, Olivier Martin, Yaëlle Amsellem, Lucie Coulon, Elsa Ramos

Quel sens peut-on donner à un caractère en Chinois ? Pierre Dinouart-Jatteau

Etudes traditionnelles

A l’âge de la terre. Emmanuel Escalle

Comment et pourquoi la pratique du taijiquan améliore-t-elle la santé ? Florence Phan-Choffrut

Le tiangui comme gouverneur des âges de la vie. Henning Strøm

Synthèse

Intérêt de l’acupuncture dans la procréation médicalement assistée. Nathalie Szabó

Auriculothérapie

Hypothèses sur la détection électrique différentielle du point d’oreille. Yves Rouxeville, Daniel Courty, Yunsan Meas, Patrick Bécu, Alain Gesbert, Marc LeBel

Etudes cliniques

Intégration de l’acupuncture en médecine occidentale : exemple de l’aide médicale à la procréation. Claire Gallon et Béatrice Paquier - Frering

Communications courtes - Informations associatives

La revue en ligne ICAMAR, une revue d’Auriculo ! Yves Rouxeville

Reportage

Premier congrès national d’acupuncture de la SRMTC à Bucarest. Alexandrina Strachina

Formation : mise au point

Les Textes Classiques : Yijing, Neijing, Nanjing, Shanghanlun, Jiayijing, Dacheng. Jean-Marc Stéphan

Livres reçus